Carrefour Un combat pour la libertél

Des artisans commerçants en colère lancent un mouvement

04/11/2017 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Des artisans commerçants en colère ! Nous avions l’habitude de voir le monde agricole s’agiter. Cette fois, il s’agit d’un mouvement de plusieurs artisans commerçants en colère, même très en colère ! Ces artisans commerçants de la région parisienne dénoncent le manque de considération des instances représentatives et demandent aux acteurs de terrain de s’engager, sans parti pris politique. Un mouvement pour réformer le système économique qui broie actuellement les activité et vide les centre-ville. Une demande de plus de liberté d’agir.

Ce qui pousse ces artisans commerçants en colère

Ils ne souhaitent pas manifester dans les rues de centre-ville. Leur combat est plutôt celui d’un cri d’alerte pour une prise de conscience collective afin de mesurer l’étendue de l’hécatombe sociale, professionnelle et économique que subissent les centres-villes sur tout le territoire de France. La disparition du petit commerce, comme des petits artisans, semble ne préoccuper finalement que peu les organisations représentatives en place, c’est tout du moins ce que dénonce le mouvement. Un manque de solution ? Un manque de vision prospective ? Des intérêts contraires à défendre de ces institutions ? Les questions sont en tout cas posées.

Les centres-commerciaux et grandes surfaces sont épinglées au passage. La volonté de grands groupes de retourner au centre-ville par la multiplication des entreprises de la grande distribution de façon non cohérente n’étant pas pour soutenir l’activité des indépendants en centre-ville.

Une demande de solutions immédiates

Les mesurettes ne sont plus suffisantes. La demande d’une action d’ampleur nationale est demandée, à la mesure des enjeux.

Une vidéo réalisée par le mouvement “artisans commerçants en colère” est diffusée, et totalise déjà 25.700 vues au moment où nous rédigeons cet article.

” Sans nous plus de maillon social et à qui la faute ? […] Français, Françaises, l’heure est grave. L’heure n’est plus aux discours. Nos centre-ville se meurent, se vident. Il est grand temps de passer à l’action…”

Un signe de reconnaissance :
artisans commerçants en colère

Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour