Carrefour Un combat pour la libertél

Assiette dite « des actionnaires » ou « les grandes scènes de la folie »

04/06/2013 par Soulabail rubrique Actualité retail - 5 Commentaires

assiette des actionnairesA voir à Lorient, au musée de la Compagnie des Indes : « Les assiettes dites « des actionnaires » font partie d’une série de six qui sont les plus connues et les plus anciennes (1721-1725). […] Le thème de ces assiettes volontiers satirique, évoque le rôle de Law, qui avait fait de la Compagnie des Indes une importante machine financière, qui attirait la convoitise des spéculateurs. Le système mis en place par Law visait à rembourser les dettes de l’Etat et à contrôler l’activité économique. La création d’un nombre important d’actions et l’émission en surnombre de papiers monnaies qui n’étaient pas en proportion avec leur valeur réelle mena à la ruine de nombreux actionnaires, après plusieurs années de fortes spéculations. Devenu l’objet de l’exécration générale, Law fut forcé de sortir de France en 1721. Les spéculateurs hollandais qui s’étaient montrés très actifs dans l’acquisition d’actions de la Compagnie des Indes furent en grande partie floués par ces déconvenues. De nombreuses gravures sarcastiques autant françaises que hollandaises évoquaient Law « le diable d’argent », mais aussi les spéculateurs qui s’étaient portés au jeu de ce « commerce du vent » devenant ainsi la risée de toute l’Europe. Chacune de ces gravures met en scène un arlequin grotesque et gesticulant, comme pris de folie à la vue de fructueuses spéculations. »
Il s’agira ici de notre minute culturelle.

http://musee.lorient.fr

Tagged ,

Articles liés

5 Commentaires

  1. xavier kemlin04/06/2013 at 16:37

    Au conseil de Carrefour c’est les assiettes à soupe !
    Parfois ils mériteraient même pas la gamelle !

  2. Le Loup05/06/2013 at 09:16Auteur

    Du moment que l’enseigne ne se prend pas de gamelle… cela a été chaud comme tu le sais…

  3. xavier kemlin05/06/2013 at 12:55

    soupe á la grimace et hotel ibis du cul tourné ?
    soupe de larves et cervelles de moutons !

  4. xavier kemlin06/06/2013 at 12:42

    Leclerc devant carrefour !
    Les coupables !?
    Le conseil d’administration depuis 10 ans qui n’a pas fait son boulot !
    C’est quand même dingue qu’il faille qu un actionnaire de 10 actions disent ce qu’il faut pour cette entreprise et soit obligé de faire 10 jours de grève de la faim pour obtenir satisfaction alors qu’on lui avait annoncé depuis plus de 6 mois le futur départ de Lars !

  5. Le Loup07/06/2013 at 11:44Auteur

    Les cadres supérieurs… ont leur part également…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour