Carrefour Un combat pour la libertél

Au carrefour de l’Europe commerciale

04/04/2011 par Soulabail rubrique Histoire du commerce - 0 Commentaire
François-Charles Briansiaux

Affiche de l’exposition François-Charles Briansiaux aux ANMT

L’exposition des Archives Nationales du Monde du Travail

Au carrefour de l’Europe commerciale
François-Charles Briansiaux (1769-1825)
Négociant et banquier lillois
de la Révolution et de l’Empire

C’est d’abord la mise en valeur du principal fonds d’archives privées d’un négociant et banquier de la Révolution et de l’Empire, François-Charles Briansiaux.
Le fonds Briansiaux, coté 3 AQ, représente plus de 400 cartons et registres, déposés par ses descendants directs en 1949, soit près de 150 mètres linéaires de correspondances, de registres de comptabilité, de factures et de papiers familiaux qui restituent toute l’activité d’un des principaux négociants lillois des années 1790 à 1825, mais aussi l’intimité d’un mari attentif et d’un père aimant.
Issu d’une famille d’armateurs dunkerquois ruinée par la Guerre de Sept Ans mais anoblie par Louis XV, il s’installe à Lille en 1792 et fonde une maison de commerce appelée à devenir la première de la place en 1810. En quelques années, il met sur pied un réseau de plus de 3 000 correspondants à travers l’Europe et devient l’intermédiaire privilégié des manieurs d’argent de Paris, Anvers ou Amsterdam.
Négociant mais aussi assureur maritime et banquier, Briansiaux est un grand notable du début du XIXe siècle. Il siège au tribunal de Commerce, à la Chambre de Commerce et au Conseil municipal de Lille. Il est enfin propriétaire du grand domaine foncier de Saint-Augustin, dans le Pas-de-Calais (ancienne abbaye de Thérouanne).
Des tableaux prêtés par ses descendants permettent de partir à la rencontre de ses ancêtres et des membres de sa famille élargie. C’est alors toute l’histoire industrielle de Lille, Roubaix et Tourcoing du XIXe siècle qui défile sous nos yeux, avec les Scrive, les Desrousseaux, les Le Blan, les Ovigneur ou les Plouvier.
L’exposition Briansiaux est enfin l’occasion unique de voir de visu le mètre-étalon fabriqué en platine et conservé depuis 1799 dans « l’Armoire de fer » des Archives nationales. Il n’en sort que très exceptionnellement et se trouve présenté publiquement pour la première fois en dehors de Paris.

Exposition du 17 février au 15 septembre 2011
Renseignements pratiques :
ANMT – 78, boulevard du général Leclerc – 59 100 Roubaix
Entrée de l’exposition Rond-Point de l’Europe – Métro Eurotéléport
Ouverture du lundi au vendredi de 13h à 17h
Entrée plein tarif : 6 euros ; entrée demi-tarif : 3 euros ; gratuités

CONTACT ANMT : francoise.bosman@culture.gouv.fr

PLAN DE L’EXPOSITION

François-Charles Briansiaux, un inconnu dont on sait (presque) tout.

1 – Papiers de famille.
2 – L’achat et la vente des denrées.
3 – Le transport des marchandises.
4 – La course en mer, les navires corsaires et les colonies.
5 – Les affaires commerciales.
6 – L’État national en départements.
7 – La vie quotidienne des Briansiaux.

Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.