Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour : 2e article textile remboursé 100%

05/01/2013 par Soulabail rubrique Actualité retail - 5 Commentaires

carrefour 2e produit textile rembourse 100 pourcentLa charte graphique des publicités Carrefour est-elle enfin en phase de s’unifier ? Nous avons noté depuis quelques jours, en la matière, qu’il semble enfin y avoir un pilote sur cette questions importante de la reconnaissance visuelle des offres promotionnelles…
Des éléments ne sont toujours pas résolus, concernant notamment la différentiation entre les supermarchés et les hypermarchés, mais l’espoir est là et nous laissons faire dans ce sens. Pour une fois, nous ne donnerons pas d’avis sur l’utilité des 100% dont nous sommes assurés qu’il s’agit là d’une erreur de stratégie propice à dégrader l’image tarifaire, mais concentrons-nous sur la forme générale de cette offre telle que présentée dans des courriels.

La publicité 100% remboursé sur le textile pour le 2e produit en question
Prenons la vision de loin de cette annonce faite sur le web. Vous me direz, on a généralement le nez sur son ordinateur lorsque l’on voit ce type de publicité s’afficher… c’est vrai ! Essayez tout de même de reculer de 2 mètres et dites en 1 seconde de qui peut provenir cette publicité en clignant des yeux une fraction de seconde.
Vous avez vu 100% et le mot remboursé mais ne pouvez attribuer cette publicité. Cette vision tachistoscopique devrait être mise à profit plus souvent. Nos amis pourrons utilement utiliser à cet effet cette technique à la milliseconde. Nous leur conseillons avec bonheur une application très utile dans ce sens. Elle n’est pas remboursée mais 100% gratuite.

La forme toujours : cette fois les mentions
« Cette offre n’est pas valable [nous apprend cette publicité] dans les magasins à enseigne Carrefour suivants : 03 Cusset et 99 Monaco ni dans les magasins à enseigne Carrefour des départments suivants : 20 Corse – 40 Landes – 54 Meurthe-et-Moselle – 55 Meuse – 57 Moselle – 64 Pyrénées-Atlantiques – 88 Vosges ». Une boutade : le manque de « e » pour « départements »… les fêtes, il est vrai, ne sont finalement pas loin !
Finalement, ce qui nous interroge le plus reste la mention : « Voir conditions en page 46 du catalogue » que nous ne savons pas ici rattacher. Le copier-coller est parfois difficile à comprendre hors contexte. Pour s’en convaincre, la page web développée pour l’occasion.

carrefour 2e produit textile rembourse 100 pourcent

Tagged , ,

Articles liés

5 Commentaires

  1. Youssef05/01/2013 at 10:32

    Ne serait’il pas plus compréhensible d’avoir une offre peut être moins large, mais sans tiroirs de restrictions et conditions ? Y a du mieux mais y a encore du boulot non ?

  2. Le Loup05/01/2013 at 16:04Auteur

    @Youssef. C’est le moins que l’on puisse dire…

  3. jean-luc05/01/2013 at 23:04

    il est normalement prévu comme M. Falck en a parlé lors d’un CCE de fin d’année de simplifier les mécaniques en super, on peut espérer que cela soit de même pour les hyper… Cela sera d’une part plus lisible et compréhensible par le client, plus fluide pour les hôtesses d’accueil qui n’auront pas à user de leur calculette pour rembourser les clients, ou d’un dictionnaire pour comprendre elle aussi la mécanique… En plus, elles ne sont pas les seules dans l’entreprise à ne parfois rien y comprendre, sauf les personnes du marketing qui pour eux c’est d’une évidence.

  4. dramatisation05/01/2013 at 23:39

    Un bon vieux 70% de remise directe en caisse et zou, plus de stock !

  5. Le Loup06/01/2013 at 06:58Auteur

    Le marketing du distributeur n’est pas là. Il s’agit ici de marketing de producteur. Ils appellent cela de la fausse monnaie bien souvent.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.