Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour des illusions commerciales

22/01/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Groupe-carrefourVoici les éléments chiffrés du 4e trimestre pour le Groupe Carrefour repris du communiqué de l’enseigne. Commentaires en rouge.

FRANCE
– Poursuite de la mise en place du plan d’action “Reset” au 4e trimestre (on se demande bien pourquoi !)
– Baisse des ventes des hypermarchés, reflétant la baisse des achats discrétionnaires et les premiers effets de notre plan d’action : des promotions délibérément moins nombreuses mais plus ciblées et la poursuite de notre politique d’investissements dans les prix bas (donc il devrait y avoir plus de fréquentation)
– Amélioration globale de la disponibilité produits (qui a dit qu’il y avait tout un système d’approvisionnement mis en friche pour améliorer le niveau comptable des stocks)
– Légère hausse des ventes totales au T4 et sur l’année dans les supermarchés
– Surperformance continue de nos formats de proximité : + 3,6% en comparable

L’impact calendaire est estimé légèrement négatif au T4 (-0,1%). Hors essence, les ventes en France sont en baisse de 2,4% ce trimestre, après un recul des ventes de 1,9% enregistré au T3.

 

Hypermarchés
Au 4e trimestre, les ventes à magasins comparables hors essence sont en baisse de 4,7%. Pour les hypermarchés intégrés, le trafic est en baisse de 3,5%, (on pensait que l’effort devait améliorer la fréquentation !) une amélioration par rapport au -5,6% au T3 (moins pire que moins bien, c’est pas de trop finalement), tandis que le panier moyen baisse de 1,4%. Les ventes alimentaires à magasins comparables baissent de 3,6%, tandis que les ventes non alimentaires à magasins comparables reculent de 7,2% au T4 (autant dire que cela baisse partout).

carrefour france T4 2011

La baisse des ventes du T4 reflète la baisse des achats discrétionnaires et les premiers effets de notre plan d’action : positionnement prix amélioré grâce à un investissement prix plus soutenu et des promotions plus ciblées, qui ont permis à Carrefour de d’être co‐leader sur les prix de 500 produits de consommation courante de marque nationale, et une disponibilité produits améliorée grâce à une baisse du taux de rupture.
29 magasins ont été convertis à l’enseigne Carrefour Planet à fin décembre, dont 14 ont été transformés au T4 (nous ferons un point pour voir comment). Les hypermarchés Carrefour opèrent 17 “Drive” à fin 2011.
Un plan d’action spécifique est en place, avec notamment : un repositionnement prix en cours, qui sera soutenu par une campagne publicitaire, une amélioration continue de la disponibilité produits dans les catégories alimentaires et non‐alimentaires, et une forte accélération du déploiement de notre format “Drive” en 2012.

 

Supermarchés
Au quatrième trimestre, les ventes des supermarchés à magasins comparables sont en hausse de 0,2%, en prenant en compte un impact calendaire négatif de 1,0%. Ce chiffre inclut les ventes à nos franchisés qui représentent 30% du total de nos ventes dans ce format. Les supermarchés ont affiché une amélioration du trafic entre le T3 et le T4, ainsi qu’une baisse du taux de rupture en rayon.

Les supermarchés Carrefour opèrent 13 “Drive” à fin 2011.

Un plan d’action spécifique est en place, avec notamment : un investissement continu dans les prix et une forte accélération du déploiement de notre format “Drive” en 2012.

Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.