Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour France : cohérence entre achat de part de marché et stratégie long terme

30/09/2013 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

50-70 badoitCarrefour France est-il en guerre contre le juste prix ? Nous n’irons pas jusqu’à évoquer la question philosophique des oppositions qui peuvent faire jour dans la stratégie d’une direction pays face aux principes de l’un des docteurs de l’église, et en l’espèce celles de Saint Thomas d’Aquin. En tout état de cause, les vagues ininterrompues de promotions à forts impacts seraient-elles plus motivées par des raisons de croissance internes que par une accroche tournée essentiellement vers la clientèle ?

Part de marché versus rentabilité long terme
Les fortes promotions que l’on voit fleurir en ce moment – pendant les 50 ans et le cortège de communication TV supportant ces opérations – sont-elles réellement liées à l’anniversaire ? L’objectif ne serait-il pas finalement de trouver, année après année, les ressorts d’opérations toujours promptes à capter les parts de marché et soutenir l’accroissement perpétuel du chiffre d’affaires… permettant l’atteinte d’objectifs de croissance du pays concerné ?
Réflexions : quid, dans ce cas, de la rentabilité réelle de ces opérations ? Evidemment, on repoussera d’un revers de main la législation concernant le seuil de revente à perte par l’utilisation des ristournes sur la carte de fidélité. On repoussera également la question de savoir s’il est moral de proposer des conditions différentes selon les zones géographiques et selon les clientèles, en dehors des questions de surcoûts éventuels de mise en marché.
Que reste-t-il alors à analyser ? Essentiellement une idée : ces réductions seront réservées aux porteurs de la-dite carte ! Belle opération, pour les fidèles, qui ne favorisera pas les venues de nouveaux clients dans les boutiques ouvertes pourtant aux passagers temporaires ou opportunistes.
Les marges globales de l’enseigne seront-elles mieux soutenues ainsi ? Difficile de croire à l’efficacité de telles marges compensées. A défaut, l’on verra le client lambda douter de plus en plus des prix pratiqués. Comment assurer 70% sans avoir le sentiment d’être volé tout le reste de l’année ? Nous évoquions Saint Thomas pour débuter cet article : le “prix juste” ne pouvait y échapper !

Une simple idée
Noël est une fête de bienvenue, un anniversaire – de la même manière – qui n’est pas limité aux fidèles ! Et au-delà des idées de Saint Thomas, en voici une que des hommes francs du tablier peuvent méditer : jamais plus de 20 à 30% disait Bernardo sur la base de prix bas toute l’année. Respectez… Sinon de Trujillo vous pourriez finalement manger le chapeau !

badoit sodebo 70 pourcent

Badoit à 70% pour les porteurs de la carte de fidélité de certaines régions

badoit sodebo 50 pourcent

La Badoit ne bénéficie ici que d’une offre à 50% pour d’autres !

le mois 50 ans carrefour

Frise à ouvrir en cliquant dessus pour comparer selon les zones géographiques


Tagged , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.