Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour : la solution PME

07/11/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 6 Commentaires

emmanuel vasseneix laiterie saint denis de l'hotelCela fait déjà un temps que la solution PME est un sujet chez Carrefour. Un partenariat privilégié était une solution de premier choix contre pouvoir des grandes multinationales.
Il faut redonner aux PME un tapis rouge dans cette entreprise… La presse évoque le thème bien évidemment.

carrefour veut renouer avec les pme

« Carrefour veut renouer avec les pme », article du Journal du Dimanche

Avec le rapport de Louis Gallois, dont on ne se posera pas la question de l’étonnant revirement sur la  TVA engagé à l’occasion par le Gouvernement à contre-courant de la volonté présidentielle affichée… il sera à noter que l’impact potentiel par la réduction du taux réduit pourra redonner du souffle à la consommation alimentaire. De même pour les charges patronales, un vent de changement est en marche… Edouard Leclerc aurait bien souhaité aller plus loin sur ces sujets on s’en souvient.

L’exemple de la mise en application de la baisse des charges pour une entreprise française : le cas de la Laiterie de Saint-Denis de l’Hôtel.

La vision de la FNSEA à ce sujet est également claire… « François Hollande a tracé la route au monde agricole dans son discours au SPACE de Rennes : la France reconnaissait ses attentes envers l’agriculture en termes économiques, sociaux, environnementaux. Devant de telles ambitions, la FNSEA a rappelé les besoins des agriculteurs en compétitivité, productivité et innovation : nos revendications en termes de coût du travail y trouvaient tout leur sens.
Le Gouvernement vient de rendre ses conclusions sur le rapport Gallois en annonçant en particulier un mécanisme de baisse des charges patronales compensée en partie par des recettes de la TVA. Ce mécanisme, nous n’osons lui donner un nom… mais il correspond à une attente forte de la FNSEA, depuis 15 ans, que nous appelons TVA emploi.
Concomitamment, un plafond de montants de salaires de 2,5 SMIC est annoncé. Aucune cohérence avec celui voté ce jour à 1,5 SMIC dans le cadre de l’article 60 du PLF 2013. Comment les agriculteurs peuvent-ils comprendre de telles complexités, de telles différences ! On rabote là et on rallonge ici. Face à ces incohérences, la FNSEA demande que le Parlement veille à simplifier la législation et à harmoniser rapidement les seuils d’éligibilité totale et partielle des soutiens à l’emploi. »

FNSEA

Tagged , ,

Articles liés

6 Commentaires

  1. Sniper07/11/2012 at 13:22

    Et le pire, la France devait garder l’agriculture et l’Allemagne l’industrie. Pour ce qui est de l’industrie il en va comme de l’agriculture « On rabote là et on rallonge ici »

  2. Le Loup07/11/2012 at 15:55Auteur

    Ce n’est pas tenable…

  3. l heritier09/11/2012 at 17:44

    Belle exemple ! Entre le discours et la réalité !
    Le jambon Serrano Carrefour a été donné à trancher à une entreprise allemande ! Alors que Carrefour n’est pas implanté en Allemagne et que le fournisseur du jambon était le même que l’entreprise française qui livre Carrefour dans d’autres produits.

  4. Le Loup09/11/2012 at 18:24Auteur

    C’est toute la chaîne qu’il faut en effet reprendre.

  5. jean-luc11/11/2012 at 22:09

    Bon d’un autre côté, lorsque l’on a un maraicher à 500 m de chez soi, que l’on nous dit de travailler local mais que le category ne voit pas l’intéret (son intéret…) de la démarche… 6 mois pour le référencement…

  6. Le Loup12/11/2012 at 09:03Auteur

    Avec le temps, va, tout s’en va… Et les anciennes politiques avec ! Enfin, un vent de renouveau arrive. Vous serez écouté, et c’est bien.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour