Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour invente le magasin du futur

02/11/2010 par Soulabail rubrique Actualité retail - 1 Commentaire
Magasin Carrefour "cento metri" du futur

Magasin Carrefour “cento metri” du futur

Prochain concept-mag Carrefour ?
Futur point de retrait d’un Carrefour Drive d’un nouveau genre ?

Rien de tout cela
Contrairement à Carrefour Planet, voici les prémisses d’un futur magasin qui respecte les principes de Bernardo Trujillo : « Il faut savoir regarder les étoiles pour y projeter son image, mais en gardant les pieds bien ancrés dans la glaise » et de glaise il n’en manque pas.
Vision biblique chère à Saint-Pierre de Rome me direz-vous.
Justement, cette glaise est italienne. C’est un hypermarché d’un nouveau genre qui est en train de naître. L’accouchement, c’est bien connu, se fait dans la douleur et la difficulté vient ici de l’obtention de la licence commerciale. Pour lui insuffler une haleine de vie après la construction, il faut parfois savoir détourner la législation !
Un module est construit, une trame de 10 mètres sur 10, prémisse du futur magasin. Un « cento metri » comme on dit là-bas.
Apport de quelques gondoles, d’une banque réfrigérée, d’une caisse enregistreuse, d’une trancheuse à jambon et de marchandises pour remplir les gondoles. Le tout provient du magasin de Carugate (premier magasin de l’enseigne en Italie). Première implantation ?

La distribution de demain est derrière nous
Affichage, la veille de l’ouverture sur les vitrines du bâtiment, à deux cent mètres de la route… Un huissier est appelé à la rescousse pour constater l’ouverture effective et la vente, en dix minutes, d’un paquet de pâtes et de tranches de jambon… Le tour est joué. Nous sommes en 1974…
Sur l’entre fait, le magasin est fermé provisoirement pour justifier une demande d’agrandissement de 4 à 5000 m² !
L’ouverture officieuse – avec tout le personnel – est faite en mai 1974 alors que la licence n’était pas encore accordée.
L’ouverture définitive du magasin – au public cette fois – aura lieu en août, après 3 mois de balayage du magasin !
Nom de baptême… Carrefour Montebello della Battaglia, province de Pavia, devenu « Iper » en 1975 suite à la scission avec le groupe de Marco Brunelli.
Aujourd’hui, le site du centre commercial qui a succédé à Carrefour Montebello est présent sur internet.

Leçon à tirer pour les implantations Carrefour Planet du futur
A un ministre qui lui demandait un jour combien il avait créé d’emplois en un an, Marcel Fournier avait répondu « Trois mille. Mais à l’étranger. Je le regrette. Ce n’est pas ma faute ! Sans la loi Royer, il y aurait aujourd’hui vingt-cinq Carrefour de moins à l’étranger et vingt-cinq Carrefour de plus en France. » Les commerçants sont intelligents… il y a toujours moyen de passer outre les législations… Passons, passons, puisque tout passe… voilà le chemin de la liberté nous est livré


Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.