Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour à la manœuvre en Chine et à Taiwan ?

24/06/2013 par Soulabail rubrique Actualité retail - 4 Commentaires

carrefour ferme chine magasin henanSelon une information diffusée par The Wall Street Journal : «L’opérateur français d’hypermarché Carrefour SA étudie une cession de ses activités en Chine et à Taiwan qui impliquerait soit une offre publique initiale à Hong Kong ou en combinant certains de ces actifs à une autre société, selon des personnes familières avec le sujet.
La voie d’introduction en bourse pourrait représenter environ 1 milliard de dollars dans les fonds recueillis, précise l’une des personnes, ajoutant que les plans de Carrefour sont encore à un stade préliminaire. Le plan est de trouver un avenir durable pour les entreprises, que ce soit par la collecte de fonds pour l’expansion ou la stimulation de compétitivité grâce à un partenariat. »

Une confirmation de la position de Carrefour présentée lors de l’assemblée générale ?
Evidemment, les journaux – même ceux professionnels – ne reprennent pas toutes les informations telles que nous pouvons le faire sur ce site spécialisé sur Carrefour. On se souviendra en tout cas que Georges Plassat avait évoqué lors de la dernière assemblée générale des actionnaires : « Nous avons également, comme nouveau projet, de valoriser… c’est un nouveau projet, de valoriser nos actifs immobiliers dans des pays où nous avons de très grosses réserves foncières et immobilières et qui sont un peu en jachère depuis longtemps. Je précise que valoriser n’est pas vendre ! C’est, au contraire, donner la vraie valeur à ces actifs en les travaillant, en les déployant, en s’associant avec des professionnels de telle sorte que la rentabilité soit là. Et je vous rappelle qu’historiquement, chez Carrefour, la rentabilité des galeries marchandes contribuaient à 35% ou 40% du résultat à l’époque. Ce ratio aujourd’hui, dans toutes les entreprises qui possèdent des galeries a augmenté et quand ce n’est pas supérieur à 50%. Donc, il faut considérer que ce sont… comment dirais-je… des actifs qui se nourrissent et qui améliorent la flexibilité de nos affaires et nous permettent d’être compétitif quand il en est besoin. »
Faut-il y voir un lien avec ce qui pourrait être fait en Asie sur la valorisation des actifs présents ?

« Une hirondelle ne fait pas le printemps » disait également Georges Plassat
Pour autant, la valeur baissait lourdement en bourse cette journée à Paris, dans le sillon de Citigroup qui dégradait ce matin le secteur de la grande distribution européenne, maintenant toutefois Carrefour en terme de recommandation et d’objectif de cours, en dépit d’une anticipation d’Ebit et une croissance organique inférieure au consensus.

La presse totalement schizophrénique
On remarque le manque de repère sur une telle information auprès des journalistes. Carrefour envisagerait de se désengager de Chine et de Taiwan pour Le Nouvel Observateur, avec Karen Rebelo et Abhirup Roy, avec Dominique Vidalon à Paris; Marc Angrand pour le service français… 4 journalistes pour reprendre une information de Reuters sans analyse ! Carrefour doit être encore plus chinois sur le Blog Le Monde rédigé par Stéphane Lauer. Carrefour réfléchit à plusieurs options en Chine-presse selon Les Échos, dont aucune signature n’apparaît sur le siteCARREFOUR : Le groupe pourrait vendre ses activités en Chine et à Taïwan pour Bourse Les Echos.
C’est le coup ici du verre à moitié… plein ou vide, selon ! L’avenir dira, comme l’on dit.

 

 


Tagged , ,

Articles liés

4 Commentaires

  1. xavier kemlin25/06/2013 at 07:25

    D’où l’arrivée d’un grand professionnel en la personne de Jacques Ehrmann ! et l’occasion pour Plassat de faire un bras d’honneur à Jean-Charles Naoury ! Chose dont on peux le comprendre il ne se prive pas à la première occasion ! Espérons que Kemlin ne fasse pas de même à Cologny dans quelques années…!

  2. Le Loup25/06/2013 at 17:40Auteur

    Pour ceux qui ne connaissent pas le parcours de Jacques Ehrmann

  3. xavier kemlin27/06/2013 at 14:21

    Qui va être le nouveau patron de Carrefour après sa reprise par les Chinois ?
    GP sur le départ faute de résultat ?

  4. Le Loup27/06/2013 at 14:58Auteur

    Ne serait-ce pas l’inverse ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.