Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour moins cher qu’un moustique !

03/11/2010 par Soulabail rubrique Actualité retail - 3 Commentaires
Carrefour moins cher qu'un moustique

Carrefour moins cher qu’un moustique ? (cette publicité a été détournée)

Carrefour vient de présenter sa dernière arme anti… anti-moustiques ! N’ayons pas peur de le dire.
Pourquoi cela ? On ne sait pas bien ce qui a piqué ainsi Carrefour de réagir… mais voilà que celui qui refusait depuis toujours d’attaquer sur les prix comparatifs, pour écraser les moustiques, vient de prendre le pli. Un sacré pli. Non, un pli sacré.

Carrefour moins cher ?
Lorsque vous êtes chef de fil d’un marché, les autres suivent… et se ressemblent. Ils sont nombreux. Ils tournent autour. Ils vous agacent et vous attaquent… D’un revers de main on les chasse.
Se comparer, c’est donc être suiveur de la première tête d’un troupeau que l’on veut sucer, sur son marché.
Carrefour, en bon stratège – aujourd’hui – décide donc de se mettre de lui-même à la place qui lui revient – perdant la tête – sur 25 produits du quotidien… puisque sa stratégie n’est aujourd’hui plus innovante, nous l’avions déjà remarqué, à quoi bon essayer d’emmener le marché !
La grosse bête se prendrait-elle aujourd’hui pour un moustique ? Est-ce le boeuf qui deviendrait oeuf… un moustique à tête d’oeuf !
Et dire que son baptême avait été fait par un combattant… de la liberté !
Marcel… Marcel… réveilles-toi ! Vite, ils ne savent plus ce qu’ils font…

Tagged , , , , , , , , , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.