Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour : un navire bien mené fini toujours par gagner

22/06/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 8 Commentaires

Carrefour bateau 1Nous avions présenté la 20e édition des Régates de la grande distribution de ces 15-16 et 17 juin 2012, à La Rochelle, dans un précédent papier. Nous revenons à présent sur les résultats tant attendus, à partir de la vision de l’un des participants de la compétition interrogé sur les conditions de course. Ce dernier nous a relaté « un samedi très agité, pluie, 20 noeuds de vent, gîte. Sous spi nous avons été par trois fois à la limite de nous retourner. Abandon pour la manche suivante de quelques bateaux. Un équipier de notre bateau c’est retrouvé sur le dos dans les filières et a été rattrapé de justesse par le piano. On a rencontré du lourd en face : 16 bateaux dont un skippé par Bruno Jourden. Résultat Carrefour 1 arrive en premier, Casino deuxième, Monop troisième. Le bateau Carrefour 2 a fait dixième sur les 16 bateaux participants. Beaucoup d’émotions et de partage. »

Carrefour bateau 3Carrefour bateau 2Carrefour reussir

Equipe Carrefour
Les fonctions des coureurs : Chef de projets Organisation & Méthodes, Acheteur & Chef de produits Europe, Directeur d’Hypermarché, Coordinateur National Merchandising, Responsable marketing, Responsable Supports et Relations avec le Monde Agricole, Acheteur négociateur international Marques de Distributeur, Chef de projets, Chef de groupe liquides MDD, Manager Marketing.

CLASSEMENT
GENERAL
POINTS EQUIPAGE SKIPPER
1 4 pts CARREFOUR 1 Christian PONTHIEU
2 9 pts GROUPE CASINO Bruno JOURDREN
3 12 pts MONOPRIX Christine BRIAND
4 14 pts PACIFIC Eric DROUGLAZET
5 15 pts INTERMARCHE SUPER Mayeul RIFFET
6 17 pts INGENICO 1 Loïc LEGARREC
7 17 pts GEANT CASINO Tanguy MAHE
8 18 pts INGENICO 2 Julien BERTHELEME
9 20 pts MONTBLANC- MATERNE Gwen CHAPALAIN
10 24 pts CARREFOUR 2 Ronan JEHANNO
11 24 pts BEL France Kito DE PAVANT
12 28 pts LINEAIRES Michel SACAZE
13 34 pts TEISSEIRE Benoît CHAUCHAT
14 36  pts BRASSERIES KRONENBOURG Victor LANIER
15 40 pts INTERMARCHE HYPER Lalou ROUCAYROL
16 48 pts TEAM GROUPEMENT TCE Michael LUCK


Tagged , ,

Articles liés

8 Commentaires

  1. l heritier19/06/2012 at 07:33

    Enfin une publicité qui motive, coûte pas cher et fédératrice !
    Bravo aux équipages. Est-ce le signe que vous avez maintenant le meilleur capitaine possible ? Sincèrement, je le pense !

  2. Sniper19/06/2012 at 10:56

    Bravo les petit poids !

  3. dramatisation20/06/2012 at 21:02

    Bravo, fluctuat nec mergitur, j’en découvre un dont je ne soupçonnais pas ces qualités la, merci Le Loup !

  4. Le Loup20/06/2012 at 21:08Auteur

    Cette entreprise est faite d’homme avec toujours des qualités qui ne demandent qu’à s’exprimer…

  5. Sniper24/06/2012 at 02:40

    Combien de régates, combien de combats devrons nous gagner pour faire savoir que nous avions raison d’y croire !

  6. Le Loup24/06/2012 at 07:14Auteur

    Victor HUGO (1802-1885)
    Oceano nox

    Oh ! combien de marins, combien de capitaines
    Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
    Dans ce morne horizon se sont évanouis !
    Combien ont disparu, dure et triste fortune !
    Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
    Sous l’aveugle océan à jamais enfouis !

    Combien de patrons morts avec leurs équipages !
    L’ouragan de leur vie a pris toutes les pages
    Et d’un souffle il a tout dispersé sur les flots !
    Nul ne saura leur fin dans l’abîme plongée.
    Chaque vague en passant d’un butin s’est chargée ;
    L’une a saisi l’esquif, l’autre les matelots !

    Nul ne sait votre sort, pauvres têtes perdues !
    Vous roulez à travers les sombres étendues,
    Heurtant de vos fronts morts des écueils inconnus.
    Oh ! que de vieux parents, qui n’avaient plus qu’un rêve,
    Sont morts en attendant tous les jours sur la grève
    Ceux qui ne sont pas revenus !

    On s’entretient de vous parfois dans les veillées.
    Maint joyeux cercle, assis sur des ancres rouillées,
    Mêle encor quelque temps vos noms d’ombre couverts
    Aux rires, aux refrains, aux récits d’aventures,
    Aux baisers qu’on dérobe à vos belles futures,
    Tandis que vous dormez dans les goémons verts !

    On demande : – Où sont-ils ? sont-ils rois dans quelque île ?
    Nous ont-ils délaissés pour un bord plus fertile ? –
    Puis votre souvenir même est enseveli.
    Le corps se perd dans l’eau, le nom dans la mémoire.
    Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
    Sur le sombre océan jette le sombre oubli.

    Bientôt des yeux de tous votre ombre est disparue.
    L’un n’a-t-il pas sa barque et l’autre sa charrue ?
    Seules, durant ces nuits où l’orage est vainqueur,
    Vos veuves aux fronts blancs, lasses de vous attendre,
    Parlent encor de vous en remuant la cendre
    De leur foyer et de leur coeur !

    Et quand la tombe enfin a fermé leur paupière,
    Rien ne sait plus vos noms, pas même une humble pierre
    Dans l’étroit cimetière où l’écho nous répond,
    Pas même un saule vert qui s’effeuille à l’automne,
    Pas même la chanson naïve et monotone
    Que chante un mendiant à l’angle d’un vieux pont !

    Où sont-ils, les marins sombrés dans les nuits noires ?
    O flots, que vous savez de lugubres histoires !
    Flots profonds redoutés des mères à genoux !
    Vous vous les racontez en montant les marées,
    Et c’est ce qui vous fait ces voix désespérées
    Que vous avez le soir quand vous venez vers nous!

  7. Sniper25/06/2012 at 05:47

    Un bateau c’est chacun à son poste, il ne faut pas vouloir aider un coéquipié sinon on ne peut répondre aux directives du capitaine. Seule exception quand lorsqu’il y a un gros risque de chavirer. Le capitaine est directif et on doit répondre du au doigt et à l’oieil. Il faut agir vite et précisément. Lorsqu’un équipier fait une erreur il s’en veut pour l’équipe et cette dernière lui dit ce n’est pas grâve cela peut arriver, mais il ne faut pas recommencer. Le capitaine est en charge de la sécurité de l’équipage, il anticipe prend des initiatives. Entre les équipiés il n’y a pas de hiérarchie. Quand le bateau gagne l’équipe est fier et se congratule.Quand du matériel casse même dans de mauvaise conditions tout l’équipage garde son rôle et une personne est envoyée pour réparer. A terre c’est la fête mais sur l’eau c’est pire que de passer un exament, concentration silence et sérieux

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn