Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour signe les « United Nations Women Empowerment Principles »

05/12/2013 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

carrefour logo bbrSelon un communiqué de Boulogne-Billancourt, du 3 décembre 2013 : « Le groupe Carrefour, représenté par son Président-Directeur Général, Georges Plassat, a signé les « United Nations Women Empowerment Principles », 7 principes d’action pour développer la place des femmes dans l’entreprise. Ce nouvel engagement s’inscrit dans la continuité des actions déjà mises en œuvre par Carrefour pour accompagner l’évolution professionnelle des femmes dans l’entreprise. Cette signature est intervenue en présence du Comité ONU Femmes France et du réseau Business and Professional Women (BPW), à l’occasion d’un événement interne dédié à la mixité, qui a réuni près d’une centaine de cadres dirigeants, femmes et hommes venus de 11 pays.

Avec près de 360 000 salariés dans le monde, Carrefour accompagne l’évolution professionnelle des collaborateurs dans l’entreprise avec une attention particulière portée à la place des femmes qui représentent près de 60% des effectifs.

Afin de favoriser leur accès à des postes d’encadrement, Carrefour a lancé en 2011 le programme « Women Leaders ». S’il porte une ambition commune et partagée dans tous les pays du Groupe, ce programme s’adapte aux réalités locales tout en incitant au partage des bonnes pratiques entre les pays. En France, par exemple, Carrefour a mis en place des comités carrière dédiés aux femmes pour détecter et accompagner plus efficacement les potentiels féminins. De même, il a initié un programme de mentorat qui vient d’être étendu à d’autres pays : des collaboratrices de Carrefour Belgique, Carrefour Pologne, Carrefour Roumanie et du siège du Groupe pourront elles aussi profiter de l’accompagnement personnalisé d’un manager en vue d’accélérer leur évolution dans l’entreprise. Autre exemple, celui de Carrefour Argentine : en 2012, dans le cadre du programme « Jeunes professionnels » qui visait à recruter de nouveaux talents à des postes d’encadrement, 100% des nouvelles recrues étaient des femmes. Cette année encore, Carrefour Argentine s’est assuré de la parité dans ses recrutements aux postes d’encadrement.

Ces actions concrètes, engagées par les pays avec le soutien et l’implication du top-management, commencent à porter leurs fruits : la part des femmes a progressé de près de 6% depuis 2009. Elles ont représenté 35,7% de l’encadrement en 2012. Le groupe Carrefour a souhaité aller plus loin aujourd’hui en signant les « UN Women Empowerment Principles », 7 principes d’action pour aller encore plus loin dans le développement de la place des femmes dans l’entreprise et dans l’accompagnement de leur évolution professionnelle, quelle que soit le poste ou la fonction.

Les Principes d’autonomisation des femmes fournissent aux entreprises et au secteur privé des instructions pratiques sur la manière de concrétiser l’autonomisation des femmes au travail, sur le marché de l’emploi et dans la communauté. Élaborés par le biais d’un partenariat entre ONU Femmes et le Pacte mondial des Nations Unies, les Principes ont été conçus afin d’aider les entreprises à revoir leurs politiques et pratiques existantes, ou à en établir de nouvelles, en faveur de l’autonomisation des femmes.

En adhérant aux « Women Empowerment Principles », Carrefour s’engage à respecter 7 grands principes d’action liés à la place des femmes dans l’entreprise :

1. Mettre en place une gouvernance favorable à l’égalité des sexes au plus haut niveau de l’entreprise ;
2. Traiter tous les hommes et les femmes de manière équitable au travail – respecter et soutenir les droits humains et agir contre les discriminations ;
3. Garantir la santé, la sécurité et le bien-être des travailleurs des deux sexes ;
4. Promouvoir l’éducation, la formation et le développement professionnel des femmes ;
5. Mettre en œuvre des mesures permettant d’autonomiser les femmes au service du développement des entreprises ;
6. Promouvoir l’égalité grâce à des initiatives portées par les collaborateurs et à leur implication ;
7. Mesurer et faire connaître les progrès réalisés en faveur de l’égalité des sexes.

En France, les WEPs sont diffusés par l’association professionnelle féminine « Business and Professional Women » et le Comité ONU Femmes France. Business and Professional Women France : www.bpw.fr

BPW France est la Fédération Française de l’une des plus grandes organisations professionnelles féminines, Business and Professional Women (BPW). Au plan mondial, BPW est mandatée par le Global Compact et l’ONU Femmes pour faire connaître les WEPs dans tous les pays et favoriser l’adhésion des décideurs H/F, quelle que soit la taille des entreprises et de la formaliser par la signature d’une Charte officielle de l’ONU pour la valorisation des femmes en entreprise et dans les affaires.

Comité ONU Femmes France : http://www.onufemmes.fr

Créé en 2013, le Comité ONU Femmes France est une association française indépendante qui soutient la mission d’ONU Femmes, l’organisation des Nations Unies consacrée à l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. En France, le Comité développe des actions de plaidoyer, d’éducation et de sensibilisation du public et mobilise des ressources pour les programmes menés par ONU Femmes dans près de 85 pays.

A propos du groupe Carrefour
Deuxième distributeur mondial et premier en Europe, le groupe Carrefour emploie 357 000 collaborateurs [382 000 à fin juin 2012 ou encore 495 000 personnes en 2008].

Présent dans 34 pays avec plus de 10 000 magasins sous enseigne, il a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 101,3 milliards d’euros. Commerçant multilocal, multiformat et multicanal, Carrefour est le partenaire de la vie quotidienne. Il accueille chaque jour près de 12 millions de clients dans le monde, leur proposant un large choix de produits et de services au prix juste. »


Tagged , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.