Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour – Xavier Kemlin proposait un programme pour faire agir le CA

17/01/2012 par Soulabail rubrique Finance - 0 Commentaire

Xavier Kemlin conseil administration CarrefourLe mardi 29 novembre 2011, Xavier Kemlin – mieux connu par le grand public depuis sa grève de la faim devant le siège mondial du groupe Carrefour et dont la force de conviction dans l’action pour faire bouger l’entreprise Carrefour n’est plus à démontrer – déposait sur le site Boursorama un billet intitulé « Mon programme ». Connaissant par ailleurs la fréquentation du site chez les administrateurs du groupe, on imagine facilement l’impact d’une telle annonce sur ce média… On en retient ici les principaux points dont on espère qu’ils puissent toujours avoir oreilles prochainement.

Pour faire agir le Conseil d’administration de Carrefour
« Les choses sont simples, il faut » et là Xavier Kemlin débutait alors une ensemble de mesures concrètes lors de notre dernière rencontre :
– « Faire le ménage !
– Remplir les magasins de marchandises, pas comme cet été !
– Faire revenir les familles historiques au conseil
– Ne pas avoir la langue de bois
– Mettre une Grande Pointure à la tête de Carrefour
– Obliger les gens du siège à aller faire un tour en magasin, 1 an ! »

Un espoir qui doit être entendu
Nous sommes certains pour notre part que des salariés – bien que toujours révoltés – peuvent reprendre en main la destinée de cette entreprise. Bon nombre des dernières nominations de haut rang, transformées en comètes depuis, n’ont jamais eu intérêt réel pour l’entreprise et les valeurs qu’elle pouvait historiquement développer.

Arrêtons les faux semblant
Il faudra également revenir sur la cacophonie médiatique, dont les fêtes ont été l’exemple frappant d’incohérence pour l’ensemble du groupe et dont on nous a laissé entendre que le budget publicitaire semblait avoir gonflé de près 60% à période comparable… Un message clair, tenable dans le durée et cohérent pour les enseignes du groupe doit être un minimum dont la direction devrait prendre la mesure. A cet égard, l’annonce indiquant en Espagne que « Le groupe français déduit la TVA de 4.000 produits d’alimentation au bénéfice des plus de 65 ans » nous semble un gadget qui montre de nouveau à quel point la pérennité sur les prix bas n’est pas encore chose acquise. Que se passera-t-il pour les personnes de moins de 65 ans ? Que se passera-t-il pour les autres produits ? Quelle image aura l’entreprise lorsqu’elle reviendra au taux à TVA normal ?

Dévouement : le maître-mot
Quoi que devienne la direction générale actuelle, dans les prochains jours ou prochaines semaines, une relance de l’esprit Carrefour doit être un élément majeur de reprise de confiance. Ne pas chercher à réinventer l’hypermarché, mais déjà chercher à faire fonctionner l’existant sera une mission de sauvegarde salvatrice :
– pour les fournisseurs de taille modeste dont certains veulent délibérément tailler en pièce les idées novatrices ;
– pour les équipes ne sachant plus où se trouve les fondamentaux de l’entreprise.

« L’art le plus difficile n’est pas de choisir les hommes mais de donner aux hommes qu’on a choisi toute la valeur qu’ils peuvent avoir. »
Napoléon Bonaparte (1769-1821)


Tagged , , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn