Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour : le magasin est devenu un simple « tâcheron »

26/08/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 8 Commentaires

logo Carrefour Planet Paderno Dugnano à Milan : logo sur la façade du magasin.

« D’après nos informations, on pense qu’il sera annoncé entre 500 et 600 suppressions de postes environ dans les sièges, soit un peu moins de 10% des effectifs”, a déclaré Serge Corfa, délégué national du syndicat CFDT chez Carrefour, confirmant une information révélée samedi par le quotidien Le Figaro. Le journal parle d’un deuxième plan de départs volontaires dans les sièges en janvier-février, portant également sur quelque 500 postes. Le journal ajoute que la direction de Carrefour “espère ne pas avoir à mettre en oeuvre” un troisième plan d’encore 500 postes avant l’été. Le délégué de Force ouvrière, Dejan Terglav, a pour sa part dit “craindre entre 500 et 1.000 suppressions de postes” au final dans les sièges. Selon les syndicats, Carrefour a convoqué l’ensemble des comités d’entreprise des sièges mercredi 29 août à 17h30 et un comité de groupe aura lieu parallèlement mercredi soir. Le lendemain, Carrefour publiera ses résultats du premier semestre. » [Reuter]
L’article poursuit : « On craint que les suppressions de postes touchent 3.000 à 5.000 salariés au total, sièges et magasins confondus” dans le cadre de la restructuration prévue, a déclaré Serge Corfa (CFDT). “Nous savons qu’il y aura une deuxième vague qui concernera les magasins, assez rapidement. » [Reuter]
Difficile de dire encore s’il s’agit de ce qui pourrait, être une sur-enchère syndicale pour galvaniser les troupes par ces annonces ou une réelle crainte, les dernières évaluations n’ayant pas été réalisées à ce jour.

Il faut redonner la parole au magasin
Depuis longtemps nous indiquons que le magasin doit tirer l’enseigne et non le siège. Pour illustration, nous reprenons un commentaire que nous a laissé une personne proche de la question sur l’un de nos derniers billets Carrefour : le fruit n’est pas mûr évoquant notamment la qualité gustative des fruits et légumes : « Des responsables qualité sur les plateformes… Je suis certain que cela est nécessaire mais je constate également que c’est aussi le problème de Carrefour… Quel est le rôle du responsable de rayon dans cette histoire ? Lui qui se retrouve face à son client, lui qui se retrouve muselé et sans moyens d’action face à une centrale qui va décider pour lui de sa quantités, de son prix , de sa marge, de sa qualité !!! Le trvavail de chacun est certe fort justifié – et pourtant – je ne peux m’empecher de constater que qq chose ne tourne plus rond !!! Alors me direz-vous, je suis un partisan du passé et du retour à la toute puissance un peu anarchique du chef de rayon ? Et bien comme dans tout, je pense qu’un juste équilibre peut être trouvé ! De toutes les façons, vous ne pourrez pas obtenir des ventes meilleures d’un point de vente si celui-ci n’a pas gouter ses produits et je precise « SES » et non « CES » produits ! Car aujourd’hui, force est de constater que le magasin est devenu un simple « tacheron » face à une organisation qui ne voit même pas la couleur de ses clients !!! »


Tagged , ,

Articles liés

8 Commentaires

  1. Panawan26/08/2012 at 12:02

    Redonner la parole, cela veut dire quoi ? Qui est capable aujourd’hui de donner une organisation type ? La prise de parole ne peut se faire que si les gens savent de quoi ils parlent. Dans un groupe de cette taille, la prise de parole ne doit pas être anarchique en fonction du bon vouloir de tel ou tel responsable en point de vente, cela passe par la formation. De l’autonomie oui mais sur des leviers bien identifiés et maîtrisés au global de l’entreprise pour garder de la cohérence et assurer une gestion du résultat.

  2. Le chat26/08/2012 at 14:59

    C’est peut être déjà trop tard pour le groupe carrefour ?

  3. Le Loup26/08/2012 at 17:40Auteur

    C’est possible

  4. Lesurtel26/08/2012 at 19:31

    Je pense qu’au delà de réduire les coût, il faut également tirer des leçon du passé.
    En effet, alors que nous avons changé de PDG, qu’en est -il du top management de la France.
    Ces décideurs qui ont entériné la mise en place du modèle opérationnel, qui ont déployé ces outils informatiques non adaptés et qui pourrissent la vie de tous les acteurs de l’entreprise, eux ils sont toujours là et ne seront pas dans ce plan d’allègement !!

  5. michael26/08/2012 at 22:25

    ouepp, carrefour aura du mal a s en remettre car pour le consommateur lambda Carrefour est signe de pietre qualite pour ne pas etre vulgaire, sous tendu par un marketing qui dit le contraire. Et ce depuis des années.
    il faudra de nombreuses annees avec une qualite au top pour que carrefour redore son blason.
    bonne chance !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.