Carrefour Un combat pour la libertél

Casino fait progresser son chiffre d’affaires de 2,7%

29/07/2016 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Pour la présentation de ses résultats semestriels 2016, Casino évoque un chiffre d’affaires consolidé du Groupe de 19,7 Mds€, en progression de +2,7% en organique.

En France :

  • Progression de l’activité : croissance de + 0,9% en comparable et de + 2,0% en organique
  • Poursuite des gains de parts de marché

Latam Retail :

  • Maintien de bonnes performances en Colombie, Argentine et Uruguay
  • Amélioration des ventes au Brésil avec un développement accéléré du cash & carry et les premiers résultats du plan de relance commerciale chez Multivarejo pesant sur la rentabilité

Latam Electronics : stabilisation de l’activité de Via Varejo depuis le T2 2016

E-commerce :

  • Cdiscount : bonne performance sur le semestre
  • Cnova Brésil : activité toujours impactée par la conjoncture au Brésil

ROC Groupe de 317 M€ sur le semestre

  • En France, net redressement des résultats : ROC de 85 M€ contre – 53 M€ au S1 2015 retraité
  • Amérique latine : repli des résultats au Brésil lié à la conjoncture et à la relance promotionnelle chez Extra
  • E-commerce : rentabilité en redressement chez Cdiscount et en retrait chez Cnova Brésil

Résultat Net Part du Groupe de l’ensemble publié de 2 581 M€ lié aux plus-values de cession de l’Asie

Forte réduction de la dette financière nette de Casino en France (Périmètre : Casino Guichard Perrachon société mère, activités françaises et holdings détenus à 100 % Dette financière de Casino en France S1 2015 au périmètre S1 2016) (4 027 M€ contre 8 482 M€ au S1 2015 retraité) et décision le 28 juillet 2016 du versement d’un acompte sur dividende de 1,56 € par action.

casino s2 2016

(1) Périmètre : Casino Guichard Perrachon société mère, activités françaises et holdings détenus à 100 %
Dette financière de Casino en France S1 2015 au périmètre S1 2016
(2) Conformément à la norme IFRS 5, les comptes du S1 2015 ont été retraités de la cession des activités en Thaïlande et au Vietnam pour favoriser les comparaisons
(3) Dette après reclassement des dettes de puts en passifs financiers et incluant les actifs nets dont la vente a été décidée durant l’exercice Le Groupe a revu fin 2015 la définition de la dette financière nette au regard principalement des actifs nets destinés à être vendus en relation avec son plan de désendettement et des dettes de « Puts minoritaires ». La DFN au 30 juin 2015 a été retraitée suivant cette nouvelle définition

Ventes totales du Groupe de 19,7 Mds€ soutenues par une bonne progression de l’activité en France et une amélioration des ventes au Brésil

Au 1er semestre 2016, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe atteint 19,7 Mds€, en croissance organique de + 2,7%.

En France, la croissance s’établit à + 2,0% en organique. Le redressement est confirmé par les gains de parts de marché récurrents. Géant Casino affiche un chiffre d’affaires en croissance soutenue et l’enseigne continue de gagner des parts de marché. Leader Price enregistre une forte croissance sur le semestre et poursuit son déploiement en franchise. Les autres enseignes du Groupe (Casino Supermarchés, Monoprix, Franprix et Proximité) réalisent des performances satisfaisantes.

Les activités de distribution alimentaire en Amérique latine affichent une forte croissance organique de + 10,0% sur le semestre, tirée par l’amélioration des ventes au Brésil et le maintien de bonnes performances en Colombie, Argentine et Uruguay.

Les ventes de Via Varejo sont en progression à compter du T2 2016 sous l’effet des conversions d’enseignes, de la croissance des ventes de mobiles, de l’amélioration de l’assortiment et de la croissance des services. L’enseigne gagne des parts de marché sur le marché des spécialistes et sur le marché total.

Au sein du segment E-commerce, les ventes de Cdiscount progressent de façon satisfaisante (+ 13,7% en organique au S1 2016). L’activité de Cnova au Brésil est en repli notamment sous l’effet de la conjoncture.

Repli de – 2,4% du ROC Groupe à taux de change constant et redressement de la rentabilité en France

L’évolution du ROC entre les deux exercices est impactée par la cession des activités en Asie et les effets de change. À taux de change constant et par rapport aux résultats S1 2015 retraités de cette cession, le ROC s’établit à 379 M€, en baisse de – 2,4%.

En France, le ROC est de 85 M€, en forte amélioration (+ 137 M€) par rapport au S1 2015 retraité.

Le ROC de la distribution alimentaire (35 M€) progresse de + 169 M€. La rentabilité de Géant Casino, Leader Price et Supermarchés Casino, s’améliore sur le semestre. Les enseignes Monoprix et Franprix affichent une rentabilité satisfaisante.

Le ROC de promotion immobilière s’élève à 49 M€ contre 81 M€ au S1 2015.

Le ROC du Latam Retail (212 M€) s’inscrit en retrait à – 10,9% à TCC.

Au Brésil, Multivarejo poursuit des plans de relance commerciale chez Extra au T2 2016. Les frais généraux progressent moins vite que l’inflation grâce aux plans de maîtrise des coûts. La marge commerciale de Multivarejo est en progression après prise en compte des crédits fiscaux (effet favorable de + 250 bp au T2 2016(1)). Pão de Açucar maintient un haut niveau de rentabilité et la proximité affiche une amélioration progressive de sa rentabilité.

Assai affiche une amélioration de son levier opérationnel avec une marge brute stable hors effet des crédits fiscaux.

Les performances opérationnelles sont satisfaisantes en Colombie, Uruguay et Argentine.

Le ROC du segment Latam Electronics (100 M€) est en baisse de – 35,1% à TCC compte tenu de l’effet de base défavorable. La marge brute est impactée par des crédits fiscaux et des changements de fiscalité (deux d’entre eux ayant un effet favorable de + 770 bp sur la marge brute et le troisième effet défavorable de – 240bp sur la marge d’EBITDA au T2 2016(1)).

Le ROC du E-commerce s’établit à – 80 M€ au S1 2016. La rentabilité de Cdiscount se redresse par rapport au S1 2015. Le résultat de Cnova Brésil est affecté par la baisse de son chiffre d’affaires.

Des plans d’actions ont été engagés pour limiter les ruptures. L’enseigne lance également un plan de réduction des coûts.

Résultat financier et Résultat Net Part du Groupe normalisés

Le Résultat financier normalisé de la période s’élève à – 267 M€ (contre – 213 M€ au S1 2015 retraité). En France, le résultat financier s’améliore grâce aux opérations de désendettement. L’augmentation de l’endettement de la Colombie impacte le résultat financier du segment Latam Retail. Pour le E-commerce, la hausse des taux au Brésil pénalise le résultat financier de Cnova.

Le Résultat Net normalisé des activités poursuivies Part du Groupe s’inscrit à – 3 M€, proche du résultat du S1 2015 retraité de la cession de l’Asie.

Le BNPA normalisé dilué(1) s’inscrit à – 0,493 € au S1 2016 (contre – 0,483 € au S1 2015 retraité).

Résultat Net publié Part du Groupe

Le Résultat Net publié de l’ensemble consolidé Part du Groupe, après prise en compte du Résultat très significatif des cessions d’actifs, classé en activités abandonnées, s’établit à 2 581 M€. Le BNPA dilué de l’ensemble consolidé s’élève à 22,565 € en lien avec les cessions de l’exercice.

Situation financière au 30 juin 2016

La Dette financière nette du groupe Casino au 30 juin 2016 s’établit à 6 343 M€ (contre 8 438 M€ au 30 juin 2015 retraité) principalement sous l’effet du programme de désendettement du Groupe réalisé via la cession des activités en Asie. La Dette financière nette de Casino en France(2) au 30 juin 2016 s’établit à 4 027 M€, également en forte réduction (vs 8 482 M€ au 30 juin 2015 en retraité).

Au 30 juin 2016, Casino en France(2) dispose de 6 577 M€ de liquidités, se composant d’une trésorerie brute de 2 866 M€ et de lignes de crédit confirmées et non tirées de 3 711 M€. Casino est noté BB+ par Standard & Poor’s (perspective stable) depuis le 21 mars 2016 et BBB- (perspective stable) par Fitch Ratings.

Versement d’un acompte sur dividende

Le Conseil d’administration a décidé lors de sa réunion le 28 juillet 2016 la distribution d’un acompte sur dividende de 1,56 € par action (50% du dividende annuel versé au titre de 2015, inchangé depuis trois ans) au titre de l’exercice 2016. Le détachement de l’acompte aura lieu le 28 novembre 2016 avec un paiement le 30 novembre 2016.

Objectifs du S2 2016

En France, le Groupe poursuivra une croissance de son chiffre d’affaires et une améliorationde sa rentabilité. Le Groupe confirme l’objectif de ROC annuel de 500 M€ en France en 2016 sous réserve de la poursuite des tendances de consommation.

En Amérique latine, le groupe Éxito poursuivra son développement sur les différents formats et dans les divers pays où il opère. Au Brésil, la nouvelle politique commerciale sera poursuivie tant en alimentaire (GPA Food) qu’en non-alimentaire (Via Varejo).

 


Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.