Carrefour Un combat pour la libertél

Le Commerce Coopératif et Associé accélérateur d’ascension sociale

26/09/2016 par Soulabail rubrique Actualité retail - 1 Commentaire

Aujourd’hui, plus de 32 000 chefs d’entreprise ont choisi le commerce coopératif et associé  pour entreprendre en France. Ces commerçants détiennent près de 45 000 points de vente et emploient 541 000 salariés. Pour la première fois, la Fédération du Commerce Coopératif et Associé a mené une étude auprès de ces femmes et de ces hommes qui dynamisent nos territoires. Qui sont-ils ? Quel est leur parcours ? Pourquoi ont-ils entrepris sous ce modèle ? Quelle est leur vision du management en entreprise ? A qui souhaitent-ils transmettre leur magasin ?

Le portrait du chef d’entreprise du commerce coopératif et associé

Le chef d’entreprise « type » est un homme de 51 ans qui est arrivé sur le marché du travail à 22 ans. Alors que l’âge moyen des créateurs d’entreprise en France est de 38 ans ½ (chiffre INSEE, 2015), l’entrepreneur a passé ce cap à 37 ans, après 15 années de salariat. Il est aujourd’hui à la tête d’un à deux points de vente dans une ville de moins de 90 000 habitants et compte 11 salariés.
Pour Éric Plat, Président de la FCA : « Nous sommes fiers de pouvoir dire que 86% de nos entrepreneurs ont créé ou repris une entreprise par leurs propres moyens. 60 % d’entre eux n’ont pas de parents commerçants et 29 % n’ont pas le baccalauréat. Nous sommes des patrons de PME passionnés par nos métiers. Nous sommes une famille d’entrepreneurs plus praticiens que théoriciens. D’ailleurs un de nos entrepreneurs sur quatre est un ancien apprenti ».

Le commerce coopératif et associé, une vocation au service d’une réussite collective

Il existe un fort sentiment d’appartenance pour les entrepreneurs du Commerce Coopératif et Associé. Qu’il corresponde à l’accomplissement d’un rêve d’enfant ou à un choix de carrière mûrement réfléchi, le Commerce Coopératif et Associé est une véritable vocation pour 6 entrepreneurs sur 10. L’étude FCA révèle que ces entrepreneurs connaissaient déjà le modèle du Commerce Coopératif et Associé avant de se lancer puisque plus d’1 sur 3 était employé par l’enseigne à laquelle il a ensuite adhéré.
« En plus d’être en phase avec l’esprit du Commerce Coopératif et Associé, nos commerçants connaissent les réussites de nos groupements et de nos enseignes. Nous revendiquons à la fois notre volonté d’être des indépendants tout en faisant progresser un collectif fort et durable. Alors que le taux de survie à trois ans pour le secteur du commerce n’est que de 61% (chiffre INSEE, 2010), les entrepreneurs du Commerce Coopératif et Associé transforment l’essai dans 95% des cas sur la même période, ce qui motive les porteurs de projets à franchir le pas » explique Eric Plat.
Les commerçants du Commerce Coopératif et Associé plébiscitent massivement le rôle-clé du groupement dans la réussite de leur entreprise. Pour 84% des interrogés, l’appartenance à un groupement les a aidés à rompre l’isolement (84%), à résister à la crise (74%) ou encore à obtenir des résultats supérieurs au marché (70%).
Enfin, les entrepreneurs du Commerce Coopératif et Associé ont comme priorité n°1 de maintenir une activité pérenne.

Le commerce coopératif et associé, l’école du mérite avant tout

Au sein du Commerce Coopératif et Associé, plus d’1 chef d’entreprise sur 2 mise sur la promotion interne de ses salariés. Cette vision du management basée avant tout sur le savoir-être plutôt que sur le savoir-faire se retrouve dans les critères qui prédominent lors du recrutement d’un salarié. En effet, ce sont les qualités personnelles et l’expérience des candidats qui priment sur le diplôme.
« Quand nous demandons si dans le Commerce Coopératif et Associé, tout le monde a sa chance, 93% répondent oui ! Comme nos pairs l’ont fait pour nous, à l’heure du passage de relais, un de nos chefs d’entreprise sur deux souhaite transmettre son affaire à l’un de ses salariés. L’avantage est donné au repreneur qui est le plus en capacité d’assurer l’avenir et la continuité de l’entreprise. Il est enfin à signaler que 40% d’entre nous passent plus de 20 ans dans un groupement du Commerce Coopératif et Associé » précise Eric Plat.

La carte d’identité du commerce coopératif et associé en 2015

Cette enquête a été menée du 24 février au 15 mars 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 10 000 chefs d’entreprise du Commerce Coopératif et Associé, sur l’ensemble du territoire français.

commerce coopératif et associé

Tagged

Articles liés

One Commentaire

  1. éthnologie28/09/2016 at 11:31

    Le concept du commerce coopératif fait bien plus en chiffres d’affaires que le groupe carrefour , a une éthique sociale qui n’existe plus dans ce groupe !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Commission d’enquête
logo assemblee nationale