Carrefour Un combat pour la libertél

E.Leclerc veut soutenir les PME

07/12/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 6 Commentaires

Leclerc pirateReprenons ici l’information brute d’Europe1 : « ‘On a décidé d’être proactif vis à vis des PME qui nous fournissent’, a déclaré jeudi sur Europe1 Michel-Edouard Leclerc, le PDG du groupe de grande distribution du même nom, annonçant un plan de soutien au PME par son groupe.  »
Il poursuit : « ‘Leclerc, et non pas le consommateur, prendrait à sa charge, sur ses marges, la hausse des prix dues à la hausse du coût des matières premières. Par ailleurs, on proposerait une réduction des délais de paiement de 10 jours sur l’année 2012-2013 pour donner de l’air au PME’, a détaillé le dirigeant. ‘Ce n’est pas philanthropique, on a besoin de ces PME pour alimenter nos rayons’, poursuit-il. »

Les réponses
Serge Papin, PDG de Système U, répond vigoureusement à cette attaque.
Nos commentaires en bas de cet article…


Leclerc : “Un investissement en faveur des PME” par Europe1fr

Tagged

Articles liés

6 Commentaires

  1. Sniper07/12/2012 at 10:26

    Rappel
    La catégorie des petites et moyennes entreprises (PME) est constituée des entreprises qui occupent moins de 250 personnes, et qui ont un chiffre d’affaires annuel inférieur à 50 millions d’euros ou un total de bilan n’excédant pas 43 millions d’euros.

  2. Le Loup08/12/2012 at 07:44Auteur

    Un plan de soutien économique aux PME de Michel-Edouard Leclerc salué par la FEEF
    La FEEF (Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France) se félicite de l’initiative de Michel-Edouard Leclerc relative au plan de soutien des PME pour 2013 avec application immédiate.
    Ces propositions s’inscrivent dans la lignée des actions menées par la FEEF auprès des enseignes de la Distribution et des pouvoirs publics, d’aménager une relation centrée sur le commerce et des accords différenciés avec les PME : accord simplifié, accord pluriannuel, indexation des prix des matières premières.
    Les Assises de la Distribution à Nice la semaine dernière, organisées par la Feef, ont confirmé la nécessité de soutenir les PME et leur pérennité pour qu’elles poursuivent leur politique
    d’innovation et qu’elles continuent à créer des emplois dans les régions de France.

    Selon un communiqué envoyé par la Chargée de Communication et Relations Publiques de la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France

    http://www.feef.org
    – Rencontres FEEF/PME, Toulouse : le 11 décembre 2012
    – Petit-déjeuner PROVERA : le 11 décembre 2012

  3. Le Loup08/12/2012 at 08:08Auteur

    Mission d’information sur les coûts de production en France

    La mission d’information sur les coûts de production en France, présidée par M. Bernard Accoyer (UMP, Haute-Savoie), procèdera aux auditions suivantes :
    – À 9 h 15 : audition, ouverte à la presse, de M. Patrick Artus, directeur de la recherche et des études de Natixis.
    – À 10 h 45 : audition, ouverte à la presse, de l’Association française des entreprises privées (AFEP), représentée par M. Thierry Le Hénaff, président-directeur général du groupe Arkema, M. Nicolas de Varenne, directeur des relations institutionnelles d’Arkema, Mme Stéphanie Robert, directrice de l’AFEP et M. Olivier Shemla, chef économiste.

    Jeudi 13 décembre
    À 9 h 15 et 10 h 45

    Vision LeLoup
    AFEP : Association française des entreprises privées est une association qui réunit la plus grande partie des grandes entreprises françaises, fondée notamment par Dominique Strauss-Kahn sous l’ère Mitterrand. Présidée depuis février 2010 par Maurice Lévy (Publicis). Arrivé en 1990, l’ancien directeur général, Alexandre Tessier a pris sa retraite. Remplacé par François Soulmagnon [CV], aujourd’hui directeur du lobby patronal. Stéphanie Robert, ancienne directrice des affaires fiscales de l’Afep, succéda à ce dernier.
    ARKEMA : un chimiste.
    Olivier Shemla : Chef économiste à l’AFEP… encore… et ancien conseiller technique “comptes sociaux” de Valérie Pécresse.

  4. Sniper12/12/2012 at 13:16

    Contrairement à ce que dis (et ne fait pas forcément MEL) il n’y a pas de “petits fournisseurs”, mais une richesse dans la diversité de ces entreprises plus agiles – par force – que les multinationales. Qui pendant des années a eu une stratégie de négociation “si tu ne veux pas tu dégage” ? Qui a fait du lobby et de la négo auprès des politiques ? Comment sont référencés les produits “Nos régions ont du Talent ?” Les donneurs de leçon n’ont de raison d’exister que pour ceux qui les écoutent ))))>>——>

  5. Le Loup12/12/2012 at 13:24Auteur

    Le plus intéressant c’est de voir comment des entreprises font des courbettes sur ces sujets de manière officielle…

  6. Mostafa25/12/2012 at 17:22

    C’est une honte d’entendre ce que dit le PDG de Leclerc.
    Les TPE ce sont les plus plumées. Ce sont les plus grandes entreprises qui paient le moins de marges arrières. C’est la loi du marché. Plutôt de la jungle.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.