Carrefour Un combat pour la libertél

Elise Lucet super vendeuse de lait Candia malgré elle ?

30/11/2017 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Pour revoir Elise Lucet que l’on apprécie tant, véritable journaliste d’investigation comme l’histoire la retiendra, nous vous conseillons de suivre le lien évoquant Carrefour et sa politique d’achat de coton [vous choisirez 1:27:38 pour voir Carrefour en primeur]. Avec Carrefour Tex, c’est vrai que l’on est pas dans le meilleur des mondes. A contrario, chez Elise Lucet, ne serions-nous pas déjà dans 1984 ?

Elise Lucet n’aura pas oublié Georges Plassat

Et oui, Elise Lucet aime la grande distribution. Elle a pu le démontrer à plusieurs reprises. Elle aime aussi enfoncer des portes ouvertes sur des stratégies évoquées comme secrètes que l’on connait depuis… les années 50. Veut-elle parfaire son image d’enquêtrice ? Elle défend nos intérêts de consommateurs, c’est bien connu.

Alors, ne reculant devant rien, elle est venu lors de cette enquête sur le coton interpeller Carrefour lors de sa dernière assemblée générale, en la personne de Georges Plassat. Défenderesse de l’esprit libertaire français, elle ne se refuse rien ! Sans doute pour parfaire son analyse du Groupe comme elle l’avait déjà débuté. De plus, une assemblée c’est plutôt télégénique. Cela devient même une martingale… La voilà une fois encore en Don Quichotte contre le moulin à vent Georges Plassat, qui, avec la verve qui est la sienne, s’en donne à cœur joie.

Il faut revoir la vidéo syndicale prise à cette occasion pour changer de point de vue avant montage.

D’autre part, pour ceux qui ont l’habitude d’aller à l’Assemble Générale et d’y prendre des souvenirs, on se demande bien comment ont-ils pu arriver à avoir cet angle plongeant de la salle… alors qu’ils étaient DANS la salle et qu’aucune caméra accessible depuis ladite salle ne film sous cet angle. Chapeau les artistes. ;-)

Elise Lucet carrefour

Elise Lucet aura préféré Georges Orwel

Evidemment, Georges Plassat n’aura pas eu le temps de répondre à la journaliste après son passage furtif. Le temps manquait sans doute. “On vous rappellera. Voilà c’est tout”.

Madame Lucet aura sans doute oublié au passage la problématique d’autres salariés qui se “joue” d’ici à quelques semaines dans notre pays. Mais là… ne jamais rien dire. De la même manière qu’il ne fallait pas non plus reprendre les informations que nous avions pourtant mis personnellement à la disposition de son équipe de journalistes sur le lait en France. Cela devient risible tellement vous faites caricature madame. Et pourtant !

Tout cela est très “lait” Madame Lucet !

Lorsque l’on revient sur votre émission, en replay comme l’on dit, nous avons un plaisir contenu. Le plaisir de voir des publicités bien choisies (merci au service public au passage). Que peut-on voir à cette occasion ?

Une publicité Candia avant une émission “La maison des Maternelles” de France Télévision avec une spéciale sur les laits de croissance où l’on nous vend : “Faut-il changer le lait de croissance lorsque les enfants grandissent”. L’émission est même présentée par Candia. Comme c’est drôle.

Elise Lucet cash investigation candia

On ne peut que repenser à votre enquête – Madame Lucet – sur le concurrent Lactalis. Monsieur Emmanuel Besnier doit apprécier. On donne du sens alors à ce jeux de dupe qui n’est plus du journalisme d’investigation mais au mieux un simple travail d’opinion qui ne fait qu’ajouter à la confusion des JT. On façonne l’opinion. On effraye l’opinion. Jamais, au non jamais de solution. Ils doivent se marrer au gouvernement de vos petits jeux en plein EGALIM. Madame Lucet, le journalisme n’est-ils pas par principe indépendant ? La noblesse du métier en prend un coup, vous ne trouvez pas ?

Revenons-en à nos cotons

Toujours pour cette émission sur les enfants, il y aura une autre publicité pour les couches Lotus. On se posera alors la simple question : “Y a-t-il du coton dedans ? Du coton d’Ouzbekistan bien évidemment ?” Et là on découvre en cherchant deux secondes que les composants d’une couche sont bien jalousement gardés à moins que l’on préfère nous évoquer le “polyacrylate réticulé” que l’ANSE adore et le CNESST bien moins. La bien-pensance est en action. Attention. On pourrait être contaminé par votre raisonnement si l’on y prend garde.

Un jour il faudra faire une émission sur l’envers de Cash Investigation… ;-)

D’ici là, on vous proposera de prendre un verre à notre santé. Un verre de lait de croissance équitable pour votre émission bien-entendu Madame Lucet.

.Elise Lucet cash investigation couche lotus

Tagged , , , , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.