Carrefour Un combat pour la libertél

En belgique, les soldes démarrent lentement avec +4%

03/01/2016 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Alors que les soldes d’hiver 2016 débutent en France le mercredi 6 janvier 2016 à 8h du matin et se terminent le 16 février 2016, c’est le 2 janvier que débutent les soldes d’hiver en Belgique. Bien que le samedi soit normalement un jour animé dans le commerce, les soldes démarrent lentement. C’est ce que révèle un premier sondage de Comeos, la fédération du commerce et des services belge.

Cette année, les soldes débutent un jour plus tôt que la date habituelle, à savoir le 2 janvier 2016. Les consommateurs ont été nombreux à fêter la nouvelle année hier, si bien qu’il a fait calme dans les magasins ce matin. Il n’y a davantage d’affluence que depuis cet après-midi. En raison de la douceur de cet automne, de nombreux clients ont attendu les soldes pour acheter des vêtements d’hiver : les manteaux habillés, pulls et grosses chaussures sont donc des articles populaires. Les manteaux chauds se vendent plus difficilement, vraisemblablement parce l’hiver et ses frimas ne se sont pas encore véritablement fait sentir.

  • A cause du beau temps, les centres-villes font mieux que les centres de shopping
  • À Bruxelles, il y a moins de monde qu’en Flandre et en Wallonie
  • Les sacs sont bien remplis : ceux qui achètent, achètent de nombreux articles
  • dimanche, la plupart des magasins seront ouverts pour donner l’occasion aux clients de faire de bonnes affaires avant la fin des vacances de Noël.

Comeos

Tagged ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.