Carrefour Un combat pour la libertél

Colloque Etienne Thil – débat ‘La crise de distribution : quelle crise ?’

Philippe Moati Jean-Claude Daumas François BobrieLorsqu’un professeur d’histoire économique et un économiste se rencontrent, différentes perspectives, angles de vue et méthodes se confrontent. Nous ne parlons pas de la crise financière mais bien de la crise de la distribution et des habitudes de consommation qui changent. Mais y a-t-il crise réelle ? Les deux intervenants usent d’arguments et nous éclairent sur leur position face à ce sujet.

Colloque Etienne Thil : un lieu de d’échange
C’est à l’occasion du 14e colloque Etienne Thil, que plusieurs débats ont eu lieu. Nous proposons ici l’un d’entre eux sur les différences notables entre analyse économique et historique sur l’évolution du secteur marchand.
Intervenants : François Bobrie, Président de l’association Etienne Thil. Jean-Claude Daumas, Professeur d’Histoire économique – Université de Franche-Comté. Philippe Moati, Professeur d’économie, Université Paris 7 Diderot.
Tous les autres débats sont disponible sur http://lille1tv.univ-lille1.fr/collections/collection.aspx?id=9e04b320-2b12-4b00-97c5-e0fea6be93da

 

La roue de la distribution
Pendant le débat (tps 45 : 28), Philippe Moati évoque la roue de la distribution. Nous le remercions de nous citer à cette occasion. Etant dans la salle, mais n’ayant pas eu l’occasion d’intervenir à l’occasion, nous lui répondons à présent que nous ne sommes pas défenseur de cette ‘chose’ mais constatons que celui qui est le premier à réussir dans le hard discount en France en 1980 est justement Etienne Thil avec Erteco-Europa Discount (Ed), alors qu’il occupe à l’époque le poste de directeur marketing de l’enseigne Carrefour… connu par ailleurs pour ses hypermarchés évidemment, mais aussi avec des alliances chez Comptoirs Modernes, Picard Surgelés, But, Castorama, Office Dépôts, Costco (dont l’enseigne fait l’actualité en France ces derniers jours), Carpet Land. Qui fait donc avancer le secteur à cette occasion, non pas la concurrence mais bien celui qui est le leader du marché ! Si l’arrivée du hard-discount en France est un nouveau tour pour cette roue alors on peut le considérer comme auto-organisé (de la même manière que les magasins populaires sont issus des grands magasins ou les premiers libres-services sont issus des magasins à succursales) !

Nous remercions l’université Lille 1 et l’équipe du SEMM de Lille1 (Service Enseignement et Multimédia).


Tagged , , , , , , , , , , ,

Articles liés

3 Commentaires

  1. Philippe MOATI09/10/2011 at 13:35

    Ce qui me semble contestable dans la “théorie” de la roue de la distribution n’est pas tant que de nouveaux entrants doivent être à l’origine de chaque tour de roue, même si cela me semble être un fait validé empiriquement que, tout au long de l’histoire du commerce, les innovations de rupture ont été portées par des acteurs extérieurs au secteur. Qu’Etienne Thil ait eu l’intuition du hard-discount n’a pas empêché que ce soit des acteurs extérieurs qui règnent aujourd’hui sur le format. Le plus fâcheux dans l’idée de la roue de la distribution est le caractère mécanique d’une évolution strictement endogène de la dynamique du commerce, dont le moteur serait invariablement le prix bas. Cette idée me semble historiquement fausse, des plus contestables sur le plan épistémologique (un “secteur” pourrait vivre une dynamique endogène, indépendante du système auquel il appartient ?), et dangereuse sur le plan des implications managériales.

  2. Le Loup09/10/2011 at 14:57Auteur

    Philippe,
    Etienne vient de voir, étant l’inventeur des produits libres, un nouveau modèle en Allemagne avec Aldi. Il n’a donc pas d’intuition. Il fera le voyage en 1977 outre-Rhin et, pour lui – selon ses propres documents – cela revient à faire du E. Leclerc 1949 industrialisé, ce que n’était pas du tout les centres distributeurs (et ne deviendrons jamais d’ailleurs…). S’il devait y avoir une nouvelle révolution c’est d’ailleurs une piste qui pourrait être creusée… ;-)
    Les pros du secteur viennent donc chercher partout ce qui peut bouleverser la donne, s’inspirer. Comme tu le sais, l’hypermarché n’est pas non plus une invention française. J’ai préparé à ce sujet un article qui sera présenté lors du 15e colloque Etienne Thil. D’ici là, c’est une surprise, ayant récolté et continuant à récolter toutes les preuves de mes réflexions.
    Comme quoi, la roue n’avait pas tourné ! De toutes mes recherches, il s’agit plus d’avancées et de folies d’individus que d’une roue magique tournée par une main invisible…

  3. Le Loup11/10/2011 at 03:03Auteur

    Je vais développer une série d’articles courts sur les débuts du hard discount sur le site. Un article de recherche sera réalisé plus tardivement pour expliquer dans le détail l’avènement du hard discount en France à partir des archives Etienne Thil. Pour le moment, le premier billet… http://www.carrefouruncombatpourlaliberte.fr/carrefour-inventeur-du-hard-discount-en-france

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn