Carrefour Un combat pour la libertél

Les enseignes développent une information nutritionnelle volontaire selon la FCD

16/03/2015 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Pour faire suite à la diffusion ce week-end d’un article par le JDD intitulé “Le grand flou de l’étiquette anti-obésité“, la FCD fait suivre un message en guise de réponse dont voici le contenu : “Les enseignes du commerce et de la distribution membres de la FCD (Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Monoprix, Franprix/Leader Price, Metro, Système U…) ont engagé, depuis plusieurs mois, le développement d’un système d’information nutritionnelle collectif. Celui-ci est une évolution du projet Aquellefrequence de Carrefour, qui a depuis fait l’objet d’un travail conjoint et est fondé sur une approche graphique de l’étiquetage des fréquences de consommation des aliments.

Ce système simple est aisément repérable grâce à son apposition en face avant et à son code couleur. L’objectif de cette information est d’aider les consommateurs à intégrer tous les produits alimentaires dans leur alimentation à une fréquence adaptée.

Pour valider cette démarche, une enquête en ligne a été réalisée du 27/02/15 au 13/03/15, par le CREDOC, auprès d’un panel de 1200 consommateurs (représentatif des responsables des achats en France). Ce test démontre que 85% des consommateurs déclarent qu’une approche graphique, fondée sur la fréquence de consommation des aliments, exprimée à la semaine est compréhensible et simple à utiliser au quotidien. Ce test a par ailleurs démontré que l’approche graphique la mieux comprise par les consommateurs interrogés est :informationnutritionsante
Notre objectif est que ce système soit déployé d’ici la fin de l’année. Un test en situation réelle sur plusieurs gammes de produits à marque distributeur est nécessaire et sera lancé dans les magasins prochainement.

Les principaux éléments de ce système sont :

L’approche par les fréquences de consommation telles qu’universellement utilisées dans les pyramides alimentaires et bien connues des consommateurs. C’est une approche fondée sur le bon sens pour accompagner les choix de consommation de tous les produits.

Une seule représentation graphique par produit, gage de simplicité. Chaque fréquence, au nombre de 4, dispose d’une couleur particulière, ce qui facilite le repérage et la mémorisation par les consommateurs. Elle permet de différencier les produits au sein d’une même catégorie.

La méthode d’attribution des fréquences qui s’appuie sur les acquis scientifiques, notamment ceux du PNNS, et sur la connaissance des clients dont disposent les opérateurs dans leur domaine respectif. Un comité scientifique pluridisciplinaire attribue la fréquence à chaque produit en prenant en compte une importante quantité de données dont la composition nutritionnelle, la taille de la portion, le moment de consommation et des systèmes de calcul officiels et publiés scientifiquement.

Cette méthode a par ailleurs fait l’objet d’un dialogue constant avec les industriels de l’agroalimentaire qui partagent la nécessité d’améliorer l’information du consommateur.

L’information nutritionnelle est un des outils pouvant contribuer à une alimentation équilibrée. Ainsi, les enseignes du commerce et de la distribution sont conscientes de la nécessité de mettre en oeuvre des solutions adaptées, notamment dans un objectif de réduction des inégalités sociales et des impacts en termes de santé publique. Une alimentation équilibrée nécessite avant tout une meilleure éducation du consommateur.

Pour les enseignes du commerce et de la distribution, quotidiennement en contact avec les consommateurs, l’information nutritionnelle via l’étiquetage doit répondre à leurs besoins et fournir une information sincère, fiable, factuelle, positive et pertinente sur les produits. Le système collectif développé permet une lecture plus intuitive et naturelle que d’autres dispositifs.”

FCD : La Fédération du Commerce et de la Distribution représente les entreprises du commerce à prédominance alimentaire. Ce secteur compte 750.000 emplois, 1.992 hypermarchés, 5.702 supermarchés, 4.605 maxidiscomptes et 17 000 magasins de proximité, soit environ 30.000 points de vente pour un volume d’affaires de 194,5 milliards d’euros. Elle intervient notamment dans les domaines de la sécurité alimentaire, le développement durable, les relations économiques (PME, industriels, filières agricoles), les relations avec les partenaires sociaux et sur les sujets liés à l’aménagement du territoire et d’urbanisme commercial.

www.fcd.asso.fr www.fcd-leblog.fr

Logo fcd nouveau


Tagged ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.