Carrefour Un combat pour la libertél

FO Carrefour confirme 13 000 emplois supprimés et appel à la grève le 8 février

25/01/2018 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Par un communiqué, FO vient de confirmer son appel à la grève le 8 février 2018 suite à l’annonce du Plan Bompard. Les autres organisations syndicales sont sur la même approche. Ce plan vient d’être présenté le 23 janvier devant la presse. Nous aurons l’occasion de revenir sur son contenu prochainement.

Un mouvement de grève chez Carrefour qui s’explique

Selon FO : « Les annonces sont tombées, Alexandre Bompard a « servi » à la presse une communication édulcorée, destinée aux investisseurs, et dans le but d’endormir les salariés. Mais ce n’est que le début d’un plan social déguisé, d’une grande ampleur. Tous les responsables nationaux FO des entités du Groupe, réunis le 23 janvier, ont analysé la réalité effective du projet « Bompard 1 ».

Loin des 2.400 suppressions d’emplois annoncés sur les sièges, plus de 13 000 emplois sont en réalité concernés.

  • Projet de sortie de 273 magasins (ex DIA) : 2 100 emplois
  • Restructuration des services administratifs et des stations-service en Hypers : 700 emplois
  • Réduction des surfaces de vente Hypers de 100 000 m². Chercher des alliances à l’achat et à la vente pour alimenter l’offre non alimentaire. Quid des vendeurs ? : 1 500 emplois
  • Location gérance (à ce jour 5 hypers) : 700 emplois
  • et demain plus de 40 hypers probablement programmés dans un deuxième plan) : près de 5000 emplois
  • 30 supermarchés Carrefour Market par an passent en location gérance, et l’hémorragie dure depuis 5 ans : 1 200 emplois
  • Rationalisation des sièges sur Massy et régions… Fermeture de Boulogne et abandon de « Evry 2020 » : 2 400 emplois
  • Automatisation des caisses, Mécanisation et sous-traitance de la logistique…  : ?

Est-ce cela que nous cache Alexandre Bompard ? Est-ce la fin du modèle social Carrefour ?

Force Ouvrière exige un retour immédiat du dialogue social car rien ne pourra réussir sans l’implication des salariés ni la concertation de leurs représentants.

Ce plan impactera le quotidien de milliers de salariés et leur famille. Il est indispensable que tous les salariés se mobilisent dans une action forte et revendicative. Alexandre Bompard doit comprendre qu’il ne gagnera pas seul en sacrifiant les salariés sur l’autel du profit pour l’intérêt des actionnaires. »

La réponse de la CGT

La CGT confirme sa position…

“Les autres organisations syndicales nous suivent à présent que nous avons annoncé en premier ce qui allait se passer…”

La CGT appelle donc pour sa part à un mouvement de grève à partir du lundi 5 pour une “semaine de colère du 5 au 11 février” avec une manifestation à Carrefour Montreuil en présence de Philippe Martinez à 11 h.

grève chez Carrefour plan bompard
Dessin FO


Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.