Carrefour Un combat pour la libertél

La grande distribution malade : le cas Hépar

07/03/2014 par Soulabail rubrique Actualité retail - 5 Commentaires

bouteille-vittelL’eau en bouteille, on en parle rarement. D’autant que rare à notre époque sont ceux qui se souviennent que ces eaux – des villes d’eau (Aix-les-Bain, Vittel, Salveta…) – sont initialement proposées à la consommation en vue de soigner ou d’apporter du confort à leurs consommateurs. De l’éternelle jeunesse de leur porte monnaie à la vitalité qui est en vous, voici pour preuve ce que l’on pouvait voir à l’époque sur les réclames.

Hépar, la source Vittel
Initialement proposée en récipients carrés en grès, cette eau est diffusée en bouteille de verre à partir de 1930 afin d’en faciliter l’utilisation pour les curistes et prolonger ainsi les bienfaits à domicile. Voici d’ailleurs des illustrations retrouvées sur une plaque émaillée située dans un restaurant de la ville de Baux-de-Provence, toujours visible, expliquant de manière claire l’utilisation médicale que l’on pouvait en faire. La bouteille était indéniablement plus explicite sur son utilisation : goutte, gravelle, coliques néphrétiques, voies urinaires. On se rappellera au passage que hễpar, en grec ancien, veux dire foie.
Aujourd’hui, il n’y a plus que sur le site internet de la marque que l’on trouve ces indications. Les étiquette de cette eau pour soigner, en vente libre, sont toutefois moins loquasses… Certains veulent appeler cela du marketing !
La grande distribution, quant à elle, n’aura pas la sagesse d’expliquer non plus à sa clientèle l’utilisation qu’il convient d’en faire. Pourtant Bernardo Trujillo l’indiquait : “Parlez à la vache, elle vous donnera du bon lait”.

bouteille-hepar

Plaque émaillée d’époque

France - Hepar

La migraine aussi…

Hepar aujourdhui

Aujourd’hui (cliquez deux fois sur l’image pour agrandir)


Tagged ,

Articles liés

5 Commentaires

  1. xavier07/03/2014 at 09:13

    le loup nous a hépargnié les résultats de carouf ….;o))
    espérons que le compte hépragne des salariés de carrefour ne subira pas le même destin…!

  2. Le Loup07/03/2014 at 09:34Auteur

    Les résultats sont pris de deux manières par la presse, celle qui crie à bonheur et ceux qui évoquent de la retenue et attendent de voir (voir mon compte Twitter pour illustration).
    Je suis très dubitatif sur la présentation des éléments financiers de 2013.
    A chaque présentation aux analystes, les critères choisis sont modifiés. Rien qui ne me semble durablement valable. Mais il ne fait pas voir le mal partout il paraît.
    Si les Echos et le Figaro disent que tout va bien… BFM s’aligne… alors si la presse économique est d’accord, le petit peuple peut dormir sur ses deux oreilles… avant que l’on ne lui les coupes avec… si le toréador a été bon… la (suite).
    A remarquer d’ailleurs que la prise de CA sur la France est financée par un décalage sur les prix (voir notre ami Dauvers à ce sujet, attention que les Drive intégrés dans le raisonnement).
    Revenons aux fondamentaux : qui est propriétaire de cette presse ! Merci aux journalistes de passer la soupe.

  3. Vendeur Epcs07/03/2014 at 09:55

    Il faut s’attacher à lire les rapports à l’AG, et pour les organisations syndicales le rapport de gestion et le bilan social 2013. Les changements de périmètre 2013 vont compliquer l’analyse. Maintenant la BDU et les lois de 2013 vont profondément modifier les informations, dont l’obligation de présenté des objectifs à 3 ans.

  4. jean-luc07/03/2014 at 10:01

    Enfin, ce n’est pas au niveau de la participation des salariés que les résultats sont les meilleurs… Pas très motivant au quotidien…

  5. LÉONIN07/03/2014 at 11:22

    La participation , et nul en plus ont vous demande de placer votre participation sauf que la j’ai déjà participer !
    Carrefour va avoir un beau siège !
    Dans les hypermarchés ont nages dans les eaux troubles du monde de la finance !
    Carrefour n est plus une référence en rien !
    M Plassat c ‘est des paroles stériles !
    S’intéresse t il aux cas des salariés ?
    Remarquer que plus vous êtes fainéants dans les hypermarchés ils y a certains directeurs , petits cadres, adjoints, Els plus vous êtes tranquilles sauf la il faut pas le montrer lorsque il y a une visite qui est du cinéma !
    Surtout dans les hypermarchés de tailles moyennes ,la c’est le cinéma !
    Et comme les clients non plus une grande passion pour les hypermarchés notamment carrefour!
    Dans les hypermarchés cela va de plus en plus en direction des prud’hommes !
    L ‘ effet Plassat ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.