Carrefour Un combat pour la libertél

Jeu Carrefour et son histoire gagné

avec carrefour je positive carrefour 10 jours positifs

La campagne Les 10 jours positifs, seule indication du jeu concours

Depuis le 20 août 2011, nous avions proposé de gagner un livre sur l’histoire de Carrefour en trouvant la date d’une opération commerciale intitulée « Les 10 jours positifs » uniquement à partir de la couverture d’un catatogue !

Le jeu Carrefour et son histoire gagné en 5 jours seulement
A partir de documents publicitaires et grâce à une application d’éphéméride, la date pouvait être trouvée rapidement, puisque chaque opération commerciale Carrefour se termine le samedi. Il ne pouvait dont exister qu’une année où le samedi coïncidait avec le 5 avril depuis le début des opérations « Les 10 jours positifs »… Il fallait y penser !

Voici les documents préparatoires de la campagne justifiant de la date de l’opération qui a donc bien lieu jusqu’au samedi 5 avril 1997.

L'opération est préparée par l'agence pour Carrefour en février 1997

L’opération est préparée par l’agence pour Carrefour en février 1997

carrefour decor les 10 jours positifs

Planche 1 des décors de la campagne “les 10 jours positifs” de 1997

carrefour decors les 10 jours positifs

Planche 2 des décors de la campagne “les 10 jours positifs” de 1997


Tagged , , ,

Articles liés

2 Commentaires

  1. Nicolas Schriver30/08/2011 at 13:36

    Flute, de toute façon, je n’aurai pas trouvé…
    Tant pis.

  2. Le Loup30/08/2011 at 22:11Auteur

    L’essentiel disait le baron de Coubertin…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.