Carrefour Un combat pour la libertél

La FCD redoute les gilets jaunes

Selon un communiqué de la FCD en date du 29.11.2018 concernant l’action des gilets jaunes : “Les blocages que notre pays connaît, depuis désormais 12 jours, ont eu des conséquences extrêmement en terme de fréquentation par les clients qui ne peuvent plus circuler, livraisons impossibles du fait du blocage des entrepôts, rupture sur de nombreux produits, sabotage des pompes à essence…”

Jacques Creyssel, comme délégué général de la FCD - gilets jaunes
Jacques Creyssel, comme délégué général de la FCD

La FCD concentrée sur son nombril ?

Le communiqué poursuit : “Le résultat de ces actions est un recul massif des ventes, de 35% le premier samedi et de plus de 20% au cours du dernier week-end, sans espoir de report notamment pour les produits frais.

Les conséquences en sont particulièrement lourdes pour nos clients qui ne peuvent plus faire leurs achats à la veille des fêtes, pour nos fournisseurs qui ne peuvent plus nous livrer, pour nos salariés empêchés de travailler et qui risquent d’en subir les conséquences financières ou sur leur emploi, et pour nos magasins, qui enregistrent de lourdes pertes. Un nouveau week-end de blocage serait dramatique pour le commerce.

La FCD demande donc aux pouvoirs publics de tout faire pour que la liberté de circulation et l’accès à tous nos magasins et à tous nos entrepôts soient totalement respectés. C’est un droit fondamental qui ne peut souffrir d’exception. C’est l’avenir de nos magasins et de nos salariés qui est en jeu !”

Une question de pouvoir d’achat pour les gilets jaunes

Nous avons conscience que les comptes d’exploitation de nombreuses enseignes ne pourront compenser les pertes des actions menées par les gilets jaunes et que le risque est grand sur la survie des entreprises concernées. Ce qui nous interpelle pourtant dans la réaction de la FCD face aux gilets jaunes, c’est que la fédération du commerce devrait vouloir défendre le pouvoir d’achat des français. Ces gilets jaunes ne sont-ils pas ses propres clients ?

Sur cette question de pouvoir d’achat, la FCD est totalement absente malgré les appels répétés pour nous avons pu faire auprès de son représentant sur cette question épineuse. Monsieur Jacques Creyssel, comme délégué général, pourra-t-il un jour acter du rôle de la TVA sociale et intégrer son mécanisme pour la relance des entreprises du secteur commercial, le soutien du pouvoir d’achat des français, la compétitivité des entreprises françaises et notamment des distributeurs… alors que d’autres représentants de fédérations professionnelles étaient des soutiens réels.

Quand va-t-on comprend l’évidence dans ce pays ?

Si “1 Français sur 5 n’a pas les moyens de faire trois repas par jour” comme le précise Ouest France selon une étude rendue publique par Ipsos-Secours Populaire, la FCD ne peut passer outre. La FCD aura-t-elle perdu ses gènes de pouvoir d’achat ? A force de rester sourde, elle deviendra muette !

Le cas d’une manifestation devant un magasin Auchan à Englos

Le cas des centres-commerciaux

Gontran THÜRING, Délégué général du Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) s’exprimait le 19 novembre 2018.


Finalement, pour le 3e samedi (1er décembre, c’est 14,1% de moins de fréquentation en comparant les résultats de 281 centres commerciaux équipés de système de comptage de personnes, entre 2018 et 2107.


Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn