Carrefour Un combat pour la libertél

La Redoute condamnée pour contrefaçon après assignation de Pain de Sucre

15/09/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

pain de sucre modèle mishiPar un communiqué que nous avons reçu de la société marseillaise de création de maillots de bain Pain de Sucre, cette dernière nous indique qu’elle a obtenu la condamnation de La Redoute pour “contrefaçon”, dixit son avocate, Me Valérie Keusseyan.
« La cour d’appel d’Aix-en-Provence a infligé au géant de la vente par correspondance une amende de 50.000 euros et obligé la société La Redoute à verser à Pain de Sucre la même somme au titre des dommages et intérêts en raison du préjudice subi. En outre, une publication judiciaire est prévue dans la Provence et le Journal du textile. Pain de Sucre avait assigné en 2011 La Redoute en justice, en se plaignant d’avoir été “sauvagement copiée”, notamment dans le cadre de la commercialisation de l’un de ses modèles baptisé “Mishi”, modèle déposé à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) en 2005 et best seller de la marque. Les maillots que la société vend 120 à 150 euros l’unité sont proposés à la clientèle entre 15 et 20 euros sur les catalogues de La Redoute. En première instance, le tribunal correctionnel de Marseille avait déjà condamné La Redoute à une amende de 200.000 euros et à 100.000 euros de dommages et intérêts. “C’est une belle victoire. C’est aussi la reconnaissance du travail de création effectué par toute une équipe”, a commenté Me Keusseyan, l’avocate de Pain de Sucre, qui a salué dans cette décision “une juste protection de l’ordre public économique”. La société marseillaise conçoit et dépose 60 modèles de nouveaux maillots de bain chaque année. »

Tagged ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour