Carrefour Un combat pour la libertél

Le lait Carrefour de qualité est-il finalement sincère ?

03/04/2017 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Le lait Filière Qualité Carrefour, ça change quoi ? dit le spot publicitaire sur le lait Carrefour. Et là, une voix enfantine questionne et une voix d’adulte répond :

– « Pourquoi vos vaches elles restent plus longtemps dans les prés ?
– Le bien être des vaches c’est important, même pour la qualité du lait.
– Pourquoi tout le monde fait pas ça ?
–  Quand elles sont dehors, elles produisent moins de lait, mais comme il est meilleur, on paye plus cher les producteurs. Petit à petit, on peut tout changer. Carrefour meilleur chaque jour. »


Ce qui est étonnant finalement dans cette publicité c’est le manque de cohérence entre les questions et les réponses ! Cela s’arrêter là ? Non. Nos lecteurs assidus sont habitués ;-)

Pour ce « lait frais entier microfiltré de Normandie de vaches nourries sans OGM » (encore faut-il pouvoir lire la mention à la vitesse de passage de la phrase dans la publicité !) il nous manque de nombreuses réponses. Combien de temps les animaux sont en pâturage ? Que mangent ces vaches lorsqu’elles ne sont pas au pâturage ? A défaut de réponse, on pense immédiatement à une approche « équitable washing ». C’est dommage.

Les filières chez Carrefour, c’est comme Nutella chez Ferrero, c’est plus qu’une question d’image, c’est directement les gènes de l’enseigne… et justement

Un produit comme de lait Carrefour est-il toujours économiquement sincère et loyale ?

Cette publicité pose de véritables questions. Nous sommes en effet sur notre faim en ce qui concerne les réponses à toutes les questions posées. Il y en a une autre question qui nous taraude encore plus : qu’est ce qui justifie les 1,39 € ? De plus, comment est répartie cette valeur entre les producteurs et les intermédiaires ? D’autant que l’on s’interroge sur la place d’autres produits sur ce marché qui sont devenus de véritables vache à lait pour l’enseigne.

On ne dit évidemment pas que 1,39 € soit survalorisé, mais on demande à comprendre la raison d’un tel positionnement prix et découvrir le plus-client correspondant.

Et le plus étrange :

« Le lait des campagnes, un lait engagé ! »

Local, engagé et même source de calcium… comme ils disent chez Carrefour. On change de lait. Peut-être même de crèmerie… Le site de l’enseigne précise pour cet autre lait Carrefour : « Ce lait demi-écrémé vous permet de participer au développement économique local. En limitant le transport, vous contribuez à la lutte contre le réchauffement climatique ». Parfais. Chapeau bas. Quoi que…

C’est que lorsque des magasins vendent ce lait de proximité à 49 cts le litre en demi-écrémé UHT en promotion ! On se doute que cela ne va pas réchauffer non plus le porte-monnaie des éleveurs. A moins que l’on ne saisisse pas tout car nous ne sommes finalement qu’un simple consommateur moyen !

Mais déjà les éleveurs disent survivre avec 31 cts par litre. Comme sans doute Carrefour ne fait pas sauter le lait d’un simple claquement de doigts dans les packs… que reste-t-il finalement à nos chers éleveurs ? Engagé Carrefour vous avez dit… On pense que là cela sera plutôt morne plaine. Carrefour en fera-t-il son Waterloo ?

Il n’y a qu’a prendre connaissance d’une vidéo diffusée lors de la dernière assemblée générale de la FNSEA pour comprendre les attentes de l’organisation syndicale sur ces questions. Carrefour est sans réponse réelle sur son offre globalement pour le moment, ce qui pour du lait Carrefour est très laid.

A noter les communiqués qui fleurissent en ce moment… Les campagnes vont-elles encore bouger ? En tout cas nous sommes loin du monde que souhaite nous présenter Carrefour comme totalement bucolique.

lait Carrefour Carrefour

Tagged , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour