Carrefour Un combat pour la libertél

Le modèle opérationnel de Carrefour en question

21/01/2011 par Soulabail rubrique Actualité retail - 2 Commentaires
Carrefour une equipe un maillot

Chez Carrefour, à chacun la couleur de son maillot

Pour analyser pourquoi des grèves à répétition viennent faire l’actualité de Carrefour, il faut – notamment – décrire les changements importants qui ont été opérés concernant les tâches des équipes dans plusieurs magasins pilotes, bien au-delà des nouveaux concepts.

Un nouveau modèle opérationnel qui pose question chez Carrefour
Le travail y est à présent organisés en 4 équipes (voir le planning) avec des maillots de couleur, avant déploiement aux autres hypermarchés du groupe :
–         une équipe Réception-réserve (débutant à 2 h.00)
–         une équipe Remplissage avant ouverture (débutant à 6 h.00)
–         une équipe Relation client stocks
–         une équipe Remplissage en journée

Chaque équipe est définie autour de tâches précises. A titre d’exemple, l’équipe « Remplissage en journée » doit à la fois faire le remplissage, contrôler le « prêt à vendre », déterminer les cas de rupture en magasin, renseigner les clients, comme nettoyer les rayons ou faire le tri caddie.
Il s’agit en fait de faire débuter les équipes globalement plus tôt, afin d’assurer ainsi un processus de mise en place des marchandises en magasins plus efficace, selon la direction. Les planning envisagés permettent également de faire la jonction entre les équipes, sur une plage horaire comprise entre 6 h.00 et 9 h.00 où se retrouvent notamment les deux premières équipes du matin.
Suite à une enquête auprès de la clientèle de deux magasins, Villiers en Bières et Bègles, où était déployé cette organisation, une amélioration notable de la tenue des points de vente pouvait être constatée :
–         baisse des anomalies d’étiquetage
–         réduction des ruptures
–         amélioration de la tenue des réserves.

Toutefois, c’est bien dans un contexte économique difficile, avec une baisse du chiffre d’affaires, de la part de marché et de la fréquentation, que la direction générale à décidé d’opérer ses modifications pour ses hypermarchés. Ce contexte explique, pour une part notamble, sa volonté de changement présentée depuis septembre 2010 aux équipes.
Trop de ruptures, que cela concerne les produits en catalogues ou les produits permanents ou encore un manque de disponibilité du personnel, n’améliorent jamais – il est vrai – l’image de l’enseigne.
Par cette nouvelle méthode, la direction indique également répondre aux attentes des salariés, en répartissant mieux le travail et en facilitant l’acheminement des marchandises jusque sur la surface de vente. C’est du moins la version officielle… on est bien loin des Lipdub et des FlashMob !

Planning de travail Carrefour


Tagged ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn