Carrefour Un combat pour la libertél

Le sujet des retraités agricoles mérite l’attention de l’Assemblée nationale

Lors de l’examen du Projet de Loi de Finances pour 2020, plusieurs parlementaires ont voulu déposer des amendements relatifs à la revalorisation des pensions des retraités agricoles. Malgré un nombre de cosignatures important, ils ne pourront être discutés car jugés irrecevables, ce qui rend nécessaire ce communiqué. Un dialogue doit s’ouvrir.

logo assemblee nationale

Va-t-on accepter des retraités agricoles indigents ?

La prochaine réforme des retraites devrait porter au seuil minimum de 1000€ les pensions de retraite pour une carrière complète, y compris pour les retraites agricoles.

Seulement, la réforme à venir n’étant pas rétroactive, rien n’est prévu pour les pensions actuelles, dont la moyenne en agriculture est, pour rappel, de 741€. Indécent simplement.

La génération concernée mérite mieux car elle a été l’actrice majeure d’un développement agricole et agroalimentaire, crucial pour nourrir les Français et rayonner à l’international. C’est parce que très souvent, les revenus étaient trop bas ou aléatoires que ces travailleurs forcenés n’ont pu alimenter un régime de retraites bien insuffisant aujourd’hui.

Comment vivre, de fait, avec une pension inférieure à 800€ et, très souvent, inférieure à 700€ pour les femmes ? Et même, comment des gens qui ont travaillé toute leur vie pourraient seulement accepter la pension du minimum vieillesse (ASPA) de 903€ qui nécessite de faire appel à l’aide sociale ? D’autant plus que l’ASPA est récupérable sur succession.

Plusieurs pistes sont possibles :

  • Revaloriser progressivement, jusqu’en 2025, toutes les petites pensions pour au moins atteindre voire dépasser le minimum vieillesse mais surtout pour s’aligner au minimum sur le seuil de pauvreté qui, rappelons-le, est de 1041€ (Insee 2017).
  • Aligner les pensions des petites retraites sur celles du minimum garanti de la fonction publique.
  • Faire évoluer l’ASPA pour que les retraités pauvres puissent en bénéficier, sans reprise au moment de la succession, ni conditions de ressources trop drastiques.
  • Cesser pour le moins tout prélèvement de CSG ou CRDS sur ces faibles pensions.

Un geste fort est pour le moins attendu, depuis très longtemps, par ces générations. Ce serait pour nous un acte politique majeur, mais surtout humaniste, porteur de reconnaissance, de justice et d’équité.”

Olivier DAMAISIN, Député du Lot-et-Garonne,
André CHASSAIGNE, Député du Puy-de-Dôme,
Géraldine BANNIER, Députée de Mayenne,
Yves DANIEL, Député de Loire-Atlantique,
Nicole LE PEIH, Députée du Morbihan,
Jean-Pierre CUBERTAFON, Député de Dordogne.

Soutenus par :

  • Joël AVIRAGNET, Député de Haute-Garonne
  • Ericka BAREIGTS, Députée de la Réunion
  • Marie-Noëlle BATTISTEL, Députée de l’Isère
  • Gisèle BIEMOURET, Députée du Gers
  • Christophe BOUILLON, Député de Seine-Maritime
  • Jean-Louis BRICOUT, Député de l’Aisne
  • Luc CARNOUVAS, Député du Val-de-Marne
  • Anne-Laure CATTELOT, Députée du Nord
  • Jacques CATTIN, Député du Haut-Rhin
  • Annie CHAPELIER, Députée du Gard
  • Alain DAVID, Député de Gironde
  • Jennifer DE TEMMERMAN, Députée du Nord
  • Marguerite DEPREZ-AUDEBERT, Députée du Pas-de-Calais
  • Laurence DUMONT, Députée du Calvados
  • Olivier FAURE, Député de Seine-et-Marne
  • Yannick FAVENNEC, Député de Mayenne
  • Agnès FIRMIN-LE-BODO, Députée de Seine-Maritime
  • Guillaume GAROT, Député de Mayenne
  • David HABIB, Député des Pyrénées-Atlantiques
  • Christian HUTIN, Député du Nord
  • Régis JUANICO, Député de la Loire
  • Hubert JULIEN-LAFERRIERE, Député du Rhône
  • Marietta KARAMANLI, Députée de la Sarthe
  • Fadila KHATTABI, Députée de la Côte-d’Or
  • Jérôme LAMBERT, Député de Charente
  • Pascal LAVERGNE, Député de Gironde
  • Serge LETCHIMY, Député de Martinique
  • Jean-Claude LECLABART, Député de la Somme
  • Josette MANIN, Députée de Martinique
  • Max MATHIASIN, Député de Guadeloupe
  • Sophie METTE, Députée de Gironde
  • Jean-Michel MIS, Député de la Loire
  • Paul MOLAC, Député du Morbihan
  • George PAU-LANGEVIN, Députée de Paris
  • Hervé PELLOIS, Député du Morbihan
  • Christine PIRES-BEAUNE, Députée du Puy-de-Dôme
  • Dominique POTIER, Député de Meurthe-et-Moselle
  • Joachim PUEYO, Député de l’Orne
  • Valérie RABAULT, Députée du Tarn-et-Garonne
  • Mirelle ROBERT, Députée de l’Aude
  • Hervé SAULIGNAC, Député de l’Ardèche
  • Sylvie TOLMONT, Députée de la Sarthe
  • Cécile UNTERMAIER, Députée de Saône-et-Loire
  • Hélène VAINQUEUR-CHRISTOPHE, Députée de Guadeloupe
  • Boris VALLAUD, Député des Landes
  • Michèle VICTORY, Députée de l’Ardèche
  • Richard RAMOS, Député du Loiret
  • Benoit SIMIAN, Député de Gironde
  • Agnès THILL, Députée de l’Oise

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Commission d’enquête
logo assemblee nationale