Carrefour Un combat pour la libertél

Le Wifi comme socialisation du domicile – Etude Life at home IKEA

12/07/2016 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Voici la 3e édition de l’étude Life at home IKEA sur les modes de vie des citadins dans 12 grandes métropoles à travers le monde : Stockholm, New-York, Londres, Paris, Berlin, Mumbai, Shanghai, Moscou, Zürich, Lisbonne, Sydney et Toronto. Afin d’améliorer le quotidien du plus grand nombre, IKEA est toujours plus curieux de savoir ce qui fait un « chez-soi ». Dans un monde qui change constamment, IKEA évolue pour toujours mieux comprendre et satisfaire les besoins du plus grand nombre grâce à des produits de qualité, fonctionnels, attrayants, issus et réalisés de façon durable, tout en assurant un prix de vente accessible.

Un habitat connecté, une évidence pour les plus jeunes (18-29 ans)

Le constat clé de l’étude est l’évolution des échanges entre les citadins. De manière générale, 23% des personnes interrogées pensent qu’une bonne connexion Wifi est plus importante que de disposer d’espaces sociaux à la maison. Nous observons une attente encore plus forte auprès des jeunes Parisiens avec 30% contre 17% des jeunes Berlinois ou Copenhagois.
Autre tendance observée, 1 Parisien sur 4 pense qu’il est plus important de garder le contact en ligne (réseaux sociaux, messageries instantanées…) avec ses amis que de les recevoir à la maison. Celle-ci se confirme également dans les autres villes, puisque 29% des personnes interrogées font passer ce type de relations en priorité soit :
– 25% des jeunes Parisiens,
– 24% des jeunes Lisbonnais,
– 22% des jeunes Berlinois.

Bien que 21% des citadins interrogés avouent que l’utilisation des appareils électroniques comme les smartphones, les tablettes ou les ordinateurs est un des principaux obstacles aux relations à la maison.
Le foyer idéal des Parisiens et de nos voisins Européens : un endroit d’échanges, agréable et spacieux
L’étude révèle que les relations sociales sont un élément essentiel de ce qui fait un « chez-soi ». Près de la moitié des personnes interrogées (48 %) disent du « chez-soi » qu’il est le lieu où elles entretiennent leurs relations les plus importantes soit :
– 45% des Lisbonnais,
– 48% des Berlinois,
– 48% des Copenhagois,
– 25% des Parisiens.

Pour améliorer leur quotidien, 28% des Parisiens, tout comme l’ensemble des personnes interrogées (29%) souhaiteraient réduire le bruit de leur habitat (voisins, klaxons, circulation…). C’est pourquoi, la musique joue pour beaucoup un rôle essentiel dans la maison et dans la construction du « chez-soi »: 65 % des jeunes de la génération Y** mettent de la musique pour créer une atmosphère intime et se sentir bien.
En effet, le foyer idéal des Parisiens est pour 46% d’entre eux agréable et pour 41% spacieux, contre 25% et 34% pour l’ensemble des citadins interrogés.
Enfin, l’odeur fait partie intégrante de l’identité des foyers des grandes villes et permet de créer un sentiment d’intimité et de sécurité. 40% des personnes interrogées associent leur foyer à une odeur particulière soit :
– 4 Parisiens sur 10,
– 1 Lisbonnais sur 2,
– 1 Copenhagois sur 5,
– 4 Berlinois sur 10.

Selon l’étude Life at home IKEA : la décoration favorise la sensation de bien-être

Selon l’étude Life At Home, plus de 20% de la population mondiale achète chaque semaine quelque chose de nouveau pour la maison.

La génération Y** attache une valeur supérieure aux thématiques émotionnelles comme l’art, le design et le caractère unique du chez-soi, tandis que les 61 ans et plus souhaitent toujours que les choses pratiques soient en ordre. Les Parisiens tout comme le reste des citadins interrogés sont sensibles à la propreté puisque de manière générale 74% rangent leur foyer chaque semaine, soit 2 Parisiens sur 3.
À travers l’Europe, la décoration intérieure est une composante importante de la définition du « chez-soi ». Les Parisiens ont une forte appétence pour les objets artistiques puisqu’ils sont 68% contre 43% pour le reste des personnes interrogées.
Les Parisiennes sont les plus friandes de ce type de décoration. Pour le reste de l’Europe, 71% des Danoises et 73% des Berlinoises priorisent quant à elles les fleurs et les plantes vertes pour la décoration de leurs intérieurs.
Enfin, au sein des foyers Parisiens, les décisions de décoration d’intérieur se prennent en famille avec une arrivée en tête pour les partenaires (68%), suivi des enfants (46%) et enfin des parents (31%).

Les principaux chiffres à retenir :
– 23% des personnes interrogées pensent qu’une connexion Wifi est plus importante que d’avoir des relations sociales, soit 3 jeunes Parisiens sur 10 ;
– 29% des personnes interrogées pensent qu’il est plus important de garder contact en ligne que de recevoir des amis à la maison, soit 1 Parisien sur 4 ;
– 74% des personnes interrogées rangent leur foyer chaque semaine, soit 2 Parisiens sur 3 ;
– 40% des personnes interrogées associent leur foyer avec une odeur particulière, soit 4 Parisiens sur 10.

Tous les résultats de l’étude en ligne

L’étude Life At Home de IKEA est accessible à tous sur le site Lifeathome.fr pour explorer toutes les subtilités de la vie à la maison dans 12 grandes métropoles.

Méthodologie

Le rapport est basé sur des études IKEA, d’autres études publiées et une nouvelle enquête menée dans douze villes autour du monde. Cette nouvelle enquête a été réalisée au moyen de questionnaires en ligne, à Berlin, Londres, Moscou, Mumbai, New York, Paris, Shanghai, Stockholm, Lisbonne, Sydney, Toronto et Zürich. Au total, plus de 12 000 réponses ont été recueillies auprès d’un échantillon de personnes âgées de 18 à 80 ans. L’enquête a été menée en collaboration avec le cabinet de veille économique suédois United Minds.

ikea

*Les Parisiens âgés de 18 à 29 ans
**Génération Y : personnes nées entre le début des années 80 et le milieu des années 90


Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.