Carrefour Un combat pour la libertél

L’indice des économies de l’Ifop, pour Carrefour

Couverture du document présentant à la clientèle l’indice des économies IFOP pour Carrefour

Courant 1979, Carrefour décidait volontairement de se soumettre à l’indice des économies de l’Ifop.
Les Français connaissaient l’indice des prix, l’indice de popularité des personnalités politiques… le Directeur Général de l’Ifop – Jean-Marc Lech – proposait, par l’intermédiaire d’un prospectus d’aller plus loin.

Carrefour prenait un risque : « Proclamer qu’on est moins cher, çà ne suffit pas. »

A Carrefour, nous, les responsables de vos économies, nous l’avons compris.
« A Carrefour, nous sommes tous responsables de vos économies » pouvait-on lire.
« Nous avons accepté le combat pour obtenir un bon indice des éocnomies. Cette bataille de l’indice, la gagnerons-nous ? La perdrons-nous ? C’est l’indice de l’Ifop qui tranchera. Nous nous battons quotidiennement, hommes et femmes de Carrefour, pour faire bénéficier nos clients des prix les plus bas. Notre rôle : mieux sélectionner, mieux acheter, mieux approvisionner, mieux gérer.
Dans les 45 magasins Carrefour, nous avons la volonté d’apporter la preuve, chaque mois, que notre magasin est le plus performant dans le domaine des prix. »

Un discours simple, direct et efficace d’une opération
Seule limite, la formule de calcul compliquée… décrite dans les prospectus remis en magasin.
Cette opération sera publiée de mars à septembre 1979 et les résultats présentés en magasin.

Exemple de calcul de l’indice des économies Ifop

Présentation des magasins participants

Tagged ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour