Carrefour Un combat pour la libertél

Michael Page : 1er baromètre emploi en Distribution-Commerce

08/12/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 2 Commentaires

Michael PageSelon la première édition du Baromètre Distribution & Commerce de Michael Page, présenté ce 6 décembre 2012
“S’ils sont très majoritairement motivés, les cadres du secteur de la Distribution et du Commerce expriment une insatisfaction nette quant à leur rémunération et aux perspectives que leur offre leur emploi actuel. La première édition du Baromètre Distribution & Commerce réalisée par Michael Page, met en évidence l’état d’esprit des cadres du secteur et leur stratégie de développement de carrière dans un contexte économique peu favorable.
« En France comme ailleurs, le commerce et la distribution sont hypersensibles à la conjoncture économique. Alors que la consommation est en berne et que les perspectives de croissance sont durablement faibles, voire négatives, il est logique que les cadres du secteur ne soient pas euphoriques », commente Pierre-Emmanuel Dupil, Directeur Général de Michael Page. « Assez peu confiants dans l’évolution du marché de l’emploi, ils sont d’autant plus à l’écoute des opportunités et voient – à juste titre – la mobilité géographique et interentreprises comme les meilleures cartes à jouer pour dynamiser leur évolution professionnelle. »

Des cadres motivés malgré le stress et le manque de perspective
Bien que la confiance des cadres de la distribution et du commerce soit tombée de 75 % en avril 2011 à 58 % en 2012, leur motivation reste forte : 72% des personnes interrogées se disent motivés et 68% jugent travailler dans de bonnes conditions matérielles. Estimant majoritairement (66%) travailler dans une bonne ambiance, ils sont cependant 80% à dire devoir souvent faire face à des situations stressantes et 46% à déclarer que leurs conditions de travail se sont dégradées au cours des six derniers mois. Ce dernier constat, plus marqué que la moyenne chez les salariés de la grande distribution spécialisée (52%) et de l’e-Commerce (50%), est nettement moins affirmé (36%) sur le segment florissant du luxe (réseau sélectif). Mais ce sont les objectifs ambitieux (34% vs 21% en 2011) et les mauvaises relations avec le responsable (31% vs 21% en avril 2011) qui définissent ces difficiles ambiances de travail.
Deux facteurs assombrissent la motivation des cadres du secteur : des perspectives d’évolution qu’ils sont 54% à juger insuffisantes et une rémunération que 57% d’entre eux considèrent trop faible par rapport à leurs compétences.
Ces insatisfactions sont à mettre en regard de la hiérarchie des critères auxquels les cadres du secteur accordent de l’importance dans la perspective d’un changement de poste : la rémunération arrive en tête (73% des citations), à égalité avec la mission et les responsabilités liées au poste. Le classement varie sensiblement selon le segment : ainsi, les cadres travaillant dans l’e-Commerce ne sont que 50% à accorder une importance majeure à la rémunération.

Des cadres très à l’écoute du marché
Si la majorité des cadres interrogés (58%) se déclare malgré tout confiants dans l’évolution du marché de l’emploi dans le commerce et la distribution, 86% se disent actuellement à l’écoute du marché, 71% (vs 62% en avril 2011)qualifiant cette écoute d’« active ». Ce taux est plus élevé que celui observé dans d’autres secteurs. Il est par exemple de 53% dans le secteur bancaire.
Pour détecter les opportunités et trouver leur prochain emploi, les cadres de la distribution et du commerce comptent en premier lieu sur les cabinets de recrutement (68% des citations) ainsi que sur leur réseau personnel et la cooptation (66%). Ce deuxième moyen est particulièrement prisé par les cadres travaillant en réseau sélectif (74%).
Pour l’ensemble des personnes interrogées, répondre à une annonce publiée dans la presse est le moyen le moins efficace pour trouver un emploi (7% des citations). En revanche, 53% des répondants estiment efficace de répondre à une annonce publiée sur le Web. Si d’une manière générale, Cadremploi et l’Apec arrivent en tête des sites d’emploi les plus efficaces, d’autres sites recueillent de bons scores selon le secteur des intéressés : Fashionjob est plus reconnu par les cadres en réseau de détail et réseau sélectif. Distrijob est uniquement cité en grande distribution (alimentaire et spécialisée). Monster et Cadresonline sont davantage cités par les salariés du E-commerce.
Ne recueillant que 19% des citations, les réseaux sociaux sont jugés moins efficaces que les candidatures spontanées (32%). Viadeo est le réseau cité comme le plus efficace (83%), devant LinkedIn (66%). Twitter et Facebook ne recueillent respectivement que 9% et 3% des citations.

Un attachement fort au secteur
75% des cadres interrogés ont une bonne ou très bonne image de leur secteur (vs. 77% en avril 2011), principalement parce qu’ils le considèrent dynamique, en dépit de la crise actuelle. Les 25% qui ne partagent pas cet avis évoquent précisément la crise ainsi que le stress et les faibles niveaux de salaires. La grande distribution souffre d’une image moins favorable et 60% estiment qu’elle ne fait guère d’effort pour améliorer son image auprès des salariés. Quand ils sont perçus, les efforts concernent avant tout les formations (55% des citations) et la proposition d’opportunités professionnelles (40%) mais pas assez sur les rémunérations (20%).
Malgré cette vision nuancée, les cadres interrogés expriment une réelle fidélité à leur secteur d’activité : ils concentrent leur recherche d’emploi sur les différents segments de la distribution et du commerce et donnent la préférence à celui dans lequel ils travaillent déjà. C’est notamment le cas des répondants travaillant en réseau sélectif : 77% d’entre eux souhaitent y rester.
Peu enclins à la mobilité sectorielle, ils font en revanche preuve d’une appétence certaine pour la mobilité géographique. La localisation géographique n’est pas décisive pour eux dans le choix d’un poste : non seulement, ce critère arrive derrière les perspectives d’évolution offertes par le poste envisagé (avec 27% de citations) mais de plus, quatre personnes sur cinq déclarent être prêtes à déménager pour saisir une opportunité professionnelle, que ce soit dans leur région, une autre région ou à l’étranger.

Flexibilité du temps de travail : pourquoi pas ?
Dernier enseignement du baromètre, les salariés du secteur se montrent ouverts sur la question de la flexibilité du temps de travail. Si le gouvernement introduisait des mesures en ce sens, 67% déclarent qu’ils seraient prêts à travailler plus. Les moins favorables pour ce type de mesure sont les cadres travaillant dans l’e-Commerce (56%), les plus favorables étant les professionnels en poste dans un réseau de détail (79%).

Tagged ,

Articles liés

2 Commentaires

  1. Sniper09/12/2012 at 10:26

    A lire des résumés sur le net ils sont beaucoup moins négatifs ?

  2. Sniper09/12/2012 at 10:30

    Courrier cadres (vous avez eu accès au rapport ?)

    Plus de 7 cadres sur 10 (72 %) du commerce et de la distribution se déclarent motivés. C’est ce que révèle le Baromètre Commerce & Distribution de Michael Page (recrutement spécialisé). Cependant, 86 % se disent à l’écoute du marché et 71 % qualifient cette écoute d’active.

    Motivation
    En plus d’être motivés, les cadres du commerce et de la distribution sont 68 % à juger travailler dans de bonnes conditions. Toutefois, 8 sur 10 doivent souvent faire face à des situations stressantes et 46 % déclarent que leurs conditions de travail se sont dégradées au cours des six derniers mois.

    À l’écoute du marché
    Pour détecter les opportunités et trouver leur prochain emploi, les cadres de la distribution et du commerce comptent en premier lieu sur les cabinets de recrutement (68 %) ainsi que sur leur réseau personnel et la cooptation (66 %). L’ensemble des personnes interrogées désigne les annonces publiées dans la presse comme étant le moyen le moins efficace pour trouver un emploi

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.