Carrefour Un combat pour la libertél

Politique Carrefour, avant…

12/11/2010 par Soulabail rubrique Histoire du commerce - 1 Commentaire
Projet de publicité On fait croire beau paquet

Projet de publicité “On fait croire encore qu’un produits est meilleur parce qu’il a un beau paquet. C’est ça la liberté ?” 1976

« La politique poursuivie par Carrefour en créant sa marque de distributeur a de très nombreux points communs avec le consumérisme. Pour le consumérisme, le fabricant n’est pas le seul responsable des produits, le distributeur l’est également. Le consumérisme souhaite que le distributeur soit l’allié du consommateur et non celui du fabricant. Il veut que le magasin se considère comme un acheteur pour le consommateur et non un vendeur pour le fabricant.
[Cette] démarche d’analyse des produits, de sélection des fournisseurs sur des critères qualitatifs (et non en fonction de la publicité qu’ils dépensent pour prévendre leurs produits), de contrôle de cette qualité par des sondages réguliers, correspond à l’esprit consumérisme. »
Extrait de Carrefour Un combat pour la liberté

Tagged , , , , , , , , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.