Carrefour Un combat pour la libertél

POPAI Awards : que retenir des conférences ?

29/03/2017 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Le mardi 21 mars 2017, plus d’un millier de professionnels auront visité le concours POPAI Awards Paris et assisté aux conférences qui ont rythmé cette journée. Que retirer comment grands enseignements des conférences de cette 54e édition ?

Les enseignements des conférences et table ronde

Quatre conférences retail ont rythmé le concours POPAI Awards Paris, dont voici les principaux enseignements.

  • Le pop-up store : la conquête d’un nouveau territoire d’expression pour les marques
    Devenus incontournables, les dispositifs retail éphémères investissent le cœur des villes et les lieux de flux. Ils se développent sous des formats et durées variés. C’est un phénomène affinitaire qui répond à un besoin d’incarnation des marques : vivre une expérience différente de celle proposée par les magasins (exclusivité VS exhaustivité). Le pop-up store, véritable lieu immersif et expérientiel, offre un rapport direct et vivant à la marque pour les consommateurs. Le boom des nouvelles technologies (réalité augmentée, hologrammes, robots…) multiplie les expériences de marque en pop-up store.
    Le marché du commerce éphémère est en plein essor : +16% de croissance depuis 2009 pour atteindre en 2016 80 Md$ de CA mondial.
    Les 5 clés du succès identifiés par Klépierre Brand Ventures : sublimer le produit, événementialiser, traduire l’image de marque, générer du contenu, connecter le pop-up store.
  • Le centre commercial et ses nouvelles solutions de marketing local, en complément de l’expertise marketing national des enseignes : des actions en synergie pour capter de nouveaux clients
    C’est l’une des problématiques actuelles, tant pour les enseignes que pour les centres commerciaux. Cela passe par plus de proximité, plus de service, plus d’expériences personnalisées via des applications digitales avancées.
    Carmila, Lebelium et Maybelline sont venus présenter leur collaboration autour de l’installation de la première boutique Maybelline au centre commercial Place d’Arc, à Orléans.A l’heure où le e-commerce est en passe de franchir la barre des 10% de l’ensemble des ventes du retail, comment capter l’intérêt des consommateurs pour les faire venir dans les enseignes en centre commercial ?
    C’est un vrai cas d’école qui témoigne de la complémentarité entre le bailleur et le locataire : d’un côté, la foncière commerçante qui s’appuie sur sa connaissance de la clientèle et du tissu local; de l’autre, une grande marque du retail, experte en opérations marketing et en plans de communication. Une complémentarité au cœur de laquelle s’exprime une stratégie de ciblage digitale orchestrée par Labelium
  • Samsung Retail réinvente l’expérience client
    Samsung Retail a présenté les résultats de son étude Smart Retail, premier baromètre mesurant la maturité digitale des PDV français.
    Quelques résultats :
    – Le taux d’équipement digital des PDV est important (60%) mais le sentiment de maturité reste fragile (43% le jugent faible ou très faible).
    – Les besoins stratégiques : améliorer l’attractivité du PDV (54%) et ré-enchanter l’expérience client (42%).
    – Pour quelle utilité ? La promotion d’un produit arrive largement en tête (88%).
    – Les bénéfices constatés : ils sont différenciés selon la taille de la surface de vente.
    Pour les petites enseignes (<1000 m²), les dispositifs digitaux améliorent l’image de marque. Pour les grandes enseignes (>1000m²), les dispositifs digitaux améliorent l’efficacité des promotions et ventes flash, ce qui augmente le panier moyen.
    – Les freins : le coût de l’équipement (57%) et le manque de visibilité sur le ROI (51%).
    Priorité 2017 : l’amélioration de l’expérience client figure largement en tête, loin devant la maîtrise des données, la digitalisation et l’agrandissement du PDV. Cela peut sembler surprenant au regard du poids de la valorisation des données et de la digitalisation dans la qualité de l’expérience client.
  • Quelles solutions pour optimiser la performance d’un nouveau concept de PDV connecté ? Anticiper et projeter de façon virtuelle vos clients dans le magasin pour suivre leurs parcours
    Que ce soit Orange ou la Fnac, « faire du digital pour du digital ne sert à rien ». Quels sont les points importants à prendre en compte pour réaliser une boutique connectée ?
    – Elaborer et choisir les dispositifs digitaux à partir de l’étude de l’expérience client en magasin.
    – Veiller à la cohérence du parcours et accompagner le client, depuis l’entrée en magasin jusqu’à l’achat.
    – Intégrer tous les paramètres de faisabilité (économique et sociale) dans la démarche.
    – Fédérer l’équipe terrain, les ambassadeurs du projet auprès des clients.
    La table ronde, animée par le Club Digital Media, a mis en avant 2 projets de lancement de boutiques accompagnés par Mission Capital Clients :
    – Le concept Smart Store Champs Elysées d’Orange et sa déclinaison en Méga Store Opéra.
    – La Fnac et ses dispositifs relationnels innovants mis en place dans le nouveau concept pilote Fnac Boulogne (nouveaux dispositifs de prise en charge pour trouver son vendeur, casiers de retrait des colis Fnac.com…).

POPAI Awards

Bientôt les résultats du concours POPAI Awards Paris !

250 projets de PLV, Digital, Agencement et Merchandising concourraient au POPAI Awards Paris dans 37 catégories. Les nominés seront départagés et les lauréats seront dévoilés lors de la soirée de Gala le 15 juin 2017 à Paris.

POPAI Awards

Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

20e Colloque Etienne Thil 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour