Carrefour Un combat pour la libertél

Selon Procos : un début d’année désorienté par les attentats

09/03/2015 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

L’activité du commerce spécialisé finit le mois de janvier 2015 à -1,1%, par rapport à janvier 2014, à périmètre comparable, selon l’enquête de panel mensuel de Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations).

Cette évolution se réfère à un historique favorable : le mois de janvier 2014 avait fini à +2,1%.

Elle s’explique principalement par un ralentissement brutal de la consommation survenu après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris. Le choc a absorbé les effets calendaires : janvier 2015 comptait le même nombre de jours ouvrables que janvier 2014 (26), mais avec un samedi de plus (5 en 2015 contre 4 en 2014). En revanche, les conditions climatologiques se sont révélées neutres, le mois de janvier 2015 s’inscrivant dans les normales saisonnières.

Concernant les formats de ventes, les boutiques de centre-ville sont les plus impactées. Elles finissent le mois à -3,7%, suivies des boutiques de centres commerciaux de centre-ville à -2,1%, puis des boutiques de centres commerciaux de périphérie à -0,1%. Les moyennes surfaces de périphérie finissent le mois de janvier quasi étal, à -0,1%. Concernant les secteurs d’activités, la restauration ainsi que la chaussure apparaissent le plus en retrait (entre -5 et -10%).

Tous les autres secteurs restent en négatif (entre 0 et – 3%), à l’exception de celui de la culture et des loisirs qui affiche de belles progressions (entre +5 et +10%).

procos janvier 2015

Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.