Carrefour Un combat pour la libertél

Projet de simplification de la structure du groupe Casino en Amérique Latine

Le Conseil d’Administration de GPA, filiale du groupe Casino au Brésil, a approuvé le 26 juin 2019 la formation d’un comité ad-hoc d’administrateurs indépendants afin d’examiner un projet qui conduirait à simplifier la structure du groupe en Amérique Latine.

Projet de simplification de la structure du groupe Casino en Amérique Latine

Le Conseil d’Administration de Casino a examiné le projet qui inclurait les prochaines étapes suivantes :

  • une offre publique en numéraire lancée par GPA sur 100% d’Exito, à laquelle Casino apporterait la totalité de sa participation (55,3%),
  • une acquisition par Casino des titres détenus par Exito dans Segisor (qui détient elle-même 99,9% des droits de vote et 37,3% des droits économiques de GPA),
  • une migration des actions de GPA au Novo Mercado segment B3, avec la conversion des actions préférentielles (PN) en actions ordinaires (ON) selon une parité de 1:1, permettant de mettre fin à l’existence de deux classes d’actions et de donner accès à GPA à une base étendue d’investisseurs internationaux.

Le prix de l’offre publique par GPA et celui de l’acquisition par Casino des titres détenus par Exito dans Segisor intègreraient une prime sur les cours de bourse actuels.

À l’issue du projet, le groupe Casino détiendrait seul 41,4% de GPA qui contrôlerait elle- même Exito et ses filiales en Uruguay et en Argentine.

Cette opération sera soumise à l’accord des organes de gouvernance des trois sociétés concernées.

Pendant ce temps en France…

Faisant suite à la signature en début d’année de promesses d’achat avec des adhérents Leclerc, le Groupement des Mousquetaires et Lidl, le Groupe Casino annonce avoir finalisé les opérations de cession portant sur :

  • l’hypermarché de Dole (39) à Leclerc ;
  • les hypermarchés de Nevers (58) et de Montauban (82) au Groupement des Mousquetaires ;
  • 11 supermarchés Casino (dont 6 franchisés) et 16 Leader Price (dont 7 franchisés) à Lidl.

A cette occasion, Casino a perçu 58 millions d’euros. Les autres cessions se poursuivent conformément au calendrier prévu, le groupe Casino rappelant que ces cessions d’hypermarchés sont distinctes du plan de cession d’actifs non stratégiques annoncé le 11 juin 2019 et étendu à 2,5 milliards d’euros le 24 mars 2019.

En parallèle de ces réductions de foyers de perte, l’enseigne Géant poursuit sa transformation, conformément à ses priorités stratégiques en axant son développement sur les synergies digitales (déploiement de l’application Casino Max et des corners Cdiscount) ainsi qu’en élargissant son offre bio.

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Commission d’enquête
logo assemblee nationale