Carrefour Un combat pour la libertél

Principales déclarations de Pierre-Jean Sivignon sur les résultats du 1er semestre

01/09/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 2 Commentaires

Le 30 août 2012, Georges Plassat et Pierre-Jean Sivignon présentaient les résultats du groupe. En dehors des éléments financiers disponibles sur le site du Groupe, la presse ne reprenant que trop partiellement les commentaires et les questions des analystes financiers, nous avons décidés de revenir sur les principales déclarations de manière plus détaillée.

Retranscription des commentaires lors de la présentation des résultats du 1er semestre

Georges Plassat – Président Directeur Général : Bonjour. Merci d’être avec nous ce matin. Pierre-Jean Sivignon et moi, nous allons vous commenter les résultats du premier semestre, essayer de tracer avec des mots simples les directions que nous entendons suivre dans les mois qui viennent, pour améliorer les performances et relancer cette très belle affaire qu’est Carrefour. Alors, je lui passe la parole tout de suite et je la reprendrais un peu plus tard. Merci.

Pierre-Jean Sivignon – Directeur Administratif et Financier : Merci bien. Merci, bonjour à tous. Avant d’examiner en détail nos résultats financiers du premier semestre 2012, je souhaite attirer votre attention sur plusieurs opérations majeures qui ont eu un impact sur cette période. D’abord ce premier semestre a été marqué par la réussite de l’offre publique d’achat à titre principal, assorti d’une offre publique d’échange à titre subsidiaire, sur les actions de Guyenne et Gascogne. Carrefour ayant acquis 96,61% du capital de Guyenne et Gascogne à la clôture de l’offre, le Groupe a procédé au retrait obligatoire des actions de cette société en juin dernier qui de fait ont donc été radiées de la côte.

Carrefour a donc consolidé de manière globale Guyenne & Gascogne à partir du 1er juin 2012. Les six hypermarchés et les 28 supermarchés de Guyenne & Gascogne qui étaient auparavant opérés sous franchise sont donc désormais partie intégrante de notre réseau de magasins intégrés.

Cette opération, dans le prolongement du partenariat historique avec Guyenne et Gascogne, permet à Carrefour de solidifier sa position de marché dans le Sud-Ouest de la France, qui est une région dynamique comme vous le savez. Par ailleurs, le Groupe a réalisé l’acquisition de 129 magasins Eki, E.K.I., en Argentine, dont 109 magasins de proximité et 20 supermarchés. L’intégration de ces magasins a débuté à la fin du premier semestre avec la réouverture de 23 de ces magasins après transformation, 18 magasin de proximité, cinq supermarchés. Cette acquisition conforte la position de leader de Carrefour en Argentine.

Nous avons en outre finalisé le partenariat avec Itau Unibanco au Brésil pour notre activité de services financiers. Ce partenariat avec Itau Unibanco, je vous rappelle qui s’agit là de la plus grande banque privée au Brésil, permet à Carrefour Brésil de développer son offre de produits en services financiers et en assurances, tout en dégageant des synergies.

Au cours du premier semestre, nous avons également annoncé, le 15 juin, avec un communiqué de presse, la réorganisation de notre partenariat avec le groupe Marinopoulos en Grèce. Carrefour et Marinopoulos ont convenu de confier la gestion des opérations de Carrefour Marinopoulos en Grèce, à Chypre et dans les Balkans au groupe Marinopoulos. Cette opération comporte deux volets. D’une part, Carrefour a cédé la totalité de sa participation de 50% dans notre filiale commune au groupe Marinopoulos, d’autre part, Marinopoulos devient le franchisé exclusif de la marque Carrefour en Grèce, à Chypre, en Bulgarie et en Albanie, ainsi que dans d’autres pays des Balkans. J’ai le plaisir de vous annoncer que cette opération a reçu l’accord des autorités compétentes le 8 août dernier, et qu’elle est donc définitive.

Nous avons également, cette semaine, annoncé notre décision de cesser notre l’activité à Singapour, où nous avions deux magasins. Concrètement, nous avons décidé de ne pas renouveler les baux de ces deux magasins, qui arrivaient à échéance à la fin de cette année. Les perspectives de développement et de croissance que nous avions identifié n’étaient pas suffisantes. Je précise que l’activité à Singapour représentait un chiffre d’affaires hors taxes annuelles de 76 millions d’€, donc quel que chose de tout à fait minime. Conformément à la norme IFRS 5, le résultats des activités en Grèce et à Singapour a été reclassé en activités non poursuivies en 2012. Afin de faciliter la comparaison nous avons bien évidemment retraité le compte de résultat à fin juin 2011.

Ces deux opérations ont pour conséquence de réduire les ventes du Groupe au titre du premier semestre 2011 proformat de 1,1 milliard d’€, par contre elles sont relutives au niveau du résultats opérationnel, à hauteur – pour ce qui est du résultat opérationnel courant de plus 66 millions d’€ et au niveau du résultat net des activités poursuivies part du Groupe pour un montant de 48 millions d’€. Enfin, vous verrez dans notre présentation que nous avons modifié l’informations sectorielles des résultats par zone, en isolant certains frais liés aux structures centrales afin de mieux rendre compte de la performance opérationnelle des zones. Tous les ajustements dont je viens de parler sont détaillés l’annexe qui est jointe aux documents qui ont été publiés ce matin et que vous avez en main.

Ces remarques préliminaires étant faites, passons maintenant à l’examen détaillé de nos comptes pour le premier semestre 2012. […] La dette financière du Groupe au 30 juin 2012, baisse de 1 milliard d’€ par rapport à la position qu’elle était au 30 juin 2011, et je propose que nous examinions maintenant ces agrégats un par un, en commençant par le chiffre d’affaires. […] En France, chiffre d’affaires a bien résisté avec une baisse de 0,5%. […]

Passons maintenant à l’examen de notre performance, par région. En France, notre chiffre d’affaires hors taxes incluant l’essence est en baisse de 0,5%. Cette résistance dans un contexte difficile est attribuable à notre positionnement en multi-formats avec une bonne performance des supermarchés et de nos magasins de proximité. Notre résultat opérationnel courant en France a baissé de 6,7% en valeur, à 279 millions d’€, soit 1,6% du chiffre d’affaires comparé à 1,7% pour la même période de 201&. La baisse du résultat opérationnel courant expliqué en grande partie par la poursuite de l’investissement dans les prix qui a eu un effet légèrement négatif sur notre marge commerciale. Les frais généraux sont – quant à eux – stables en pourcentage du chiffre d’affaires. […]

Je passe maintenant à l’EBITDA. Cette diapositive présente l’évolution de l’EBITDA ainsi que la marge d’EBITDA par région. Au premier semestre 2012, l’EBITDA a résisté et s’élève à pratiquement 1,6 milliard d’euros. La marge d’EBITDA du premier semestre s’élève à 4,1% exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires contre 4,3% l’année précédente.

Et là, il convient de souligner plusieurs éléments. Le premier c’est que l’Europe, y compris la France, continue à représenter plus de 60% de l’EBITDA du groupe, ce qui est un point important. D’autres part, l’EBITDA progresse, comme vous l’avez vu dans les pays émergents. Et le troisième point, le Groupe réalise sur le semestre ses marges les plus élevées dans les zones en croissance, avec une marge d’EBITDA de 5,2% en Amérique latine et 5,8% en Asie. […]

Sur les deux prochaines diapositives, nous allons maintenant vous présenter plus en détails notre activité de services financiers et d’assurance, qui représentent désormais près du quart du résultat opérationnel courant sur le semestre. […] En France, la marque Carrefour Banque est en cours de déploiement. […]

Je passe maintenant au tableau de flux de trésorerie, le tableau de cash-flow. Ce tableau présente nos flux de trésorerie sur les six premiers mois de chacun des deux exercices de référence. Comme indiqué sur la diapositive, nous avons au cours de l’année 2011 baissé notre position d’endettement net de 1,1 Md d’€. Cette diminution a eu lieu principalement lors du deuxième semestre 2011. Si l’on regarde maintenant le premier semestre 2012, nous avons préservé cette diminution. La dette nette à la fin du semestre, c’est à dire au 30 juin 2012, est en effet en baisse de 1,025 milliards d’€, lorsque l’on la compare à celle qu’elle était au 30 juin 2011. L’autofinancement, hors activités non poursuivies, est en baisse de 907 millions d’€. […]

Tagged

Articles liés

2 Commentaires

  1. Le chat26/09/2012 at 14:12

    A l’attention de Mr PLASSAT ,président directeur général du groupe carrefour france
    A l’attention de Mr PRIOUX ,directeur éxécutif France
    A l’attention de Mr Cibello ,directeur projets stratégiques
    Al’attention de Mr GOURGUES ,directeur des hypermarchés Guyennes et Gascogne
    A l’attention de Mr BOZET ,directeur régional centre atlantique hypermarchés d’attraction

    Maintenant que l’ex Guyenne et Gascogne n’existe plus et que le groupe carrefour hypermarché sas est le seul propriétaire.
    Et cela maintenant est bien fini comme Mr PIERRE JEAN SIVIGON directeur executif finances et gestion france ,la préciser le trente Aout 2012 que les 6 hypermarchés et les 28 supermarchés de Guyenne et Gascogne qui étaient auparavent opérés sous franchises sont donc désormais partie intégrante de notre réseau de magasins intégrés .
    Aujourd’hui ,une page importante se tourne pour cette entreprise !
    Maintenant que c’est le groupe carrefour France qui est aux manettes il faudra expliquer aux personnels de l’ex G G comment fonctionne le groupe carrefour France ,il faut aussi des formations pour les ex GG qui fons maintenant partit intégrante du groupe carrefour !
    A Cahors,on ne c’est toujours rien sur l’avenir de l’hypermarché,sur l’agrandissement de l’hypermarché ?
    Ou sur un centre commercial avec bien sur un hypermarché carrefour France .
    Car depuis quelque temps le climat dans cette hypermarché carrefour n’est pas du coté des tropiques mais plutôt délètere même très délètere .
    Exemple :un manageur est son adjoint qui ne s’entende pas !
    Cela ne va pas dans le sens du groupe carrefour et du magasin !
    L’un a des qualités pour l’hypermarché ,l’autre pour le drive !
    le drive a carrefour Cahors ?
    Autre exemple:étant dans un hypermarché en millieux rural avec des mentalités anciennes ,des habitudes de travailles a l’anciennes qui n’est surement pas un défaut mais qui ne va pas tellement avec le commerce moderne et les méthodes du groupe carrefour France!
    Autre exemple :la convivialité dans le Sud-ouest ?
    la convivialité entre la mentalité rural et la mentalité citadine plus particulièrement Parisienne !
    Entre un ancien du groupe carrefour France sas hypermarché depuis 1982 et en plus venant de Paris ,qui a connu des hypermarchés de14000M2
    du type Rosny sous bois ,Aulnay sous bois 20000M2,Labège etc !
    Car les façons de travailler des hypermarchés de la région parisienne et ceux de la région midi pyrénées ne son surement pas les même et pourtant on travaille maintenant pour le même groupe et la même enseigne il y a plus maintenant d’hypermarché franchisé G G !
    Tout cela en évitant la JALOUSIE du collaborateur qui est votre collègue etc et j’en passe !
    Car les hypermarchés de la région parisienne son des usines à vendre et normalement tous les personels son tenu a être formés tout au long de l’année,c’était un principe de Mr FOURNIER!
    Et l’ascencion par l’ascenseur social interne qui est en panne a l’heure actuel !
    Avec une grande pointure qu’est Mr PLASSAT , a la tête du groupe carrefour France et bien je pense que les mauvaises années que le groupe et les personnels on connut son vraiment du passer !
    Je vous prie de croire,messieurs à l’assurance de mes salutations distingées
    Le Chat

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour