Carrefour Un combat pour la libertél

Selon l’INSEE, au 2e sem. 2015, les industriels jugent leurs résultats d’exploitation satisfaisants

08/01/2016 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Enquête de trésorerie dans l’industrie – Décembre 2015

Ensemble de l’industrie
Les résultats d’exploitation sont de nouveau jugés satisfaisants
Au second semestre 2015, les industriels sont quasiment aussi nombreux qu’au semestre précédent à juger que leurs résultats d’exploitation sont satisfaisants. Le solde d’opinion correspondant gagne 1 point et se situe à son plus haut niveau (+25) depuis sept ans, nettement supérieur à sa moyenne de long terme (+6). Les charges salariales, les prix d’approvisionnement et le volume des ventes ont favorisé ces résultats, au contraire des prix de vente. Pour les six prochains mois, les industriels sont quasiment autant qu’en juin à anticiper une nouvelle amélioration des résultats d’exploitation.

L’opinion sur la situation de trésorerie reste à son niveau moyen
Autant d’industriels qu’aux deux semestres précédents jugent que leur situation de trésorerie est difficile. Le solde correspondant est stable à son niveau moyen de longue période (–8) depuis le second semestre 2014. Les industriels sont moins nombreux à indiquer que la variation des stocks et celle des ressources stables externes ont pesé sur la trésorerie au cours du semestre écoulé. Pour les six prochains mois, les industriels sont plus nombreux que pour le semestre précédent à anticiper une dégradation de leur trésorerie. Ils sont moins nombreux à envisager d’augmenter le rythme de production et les dépenses d’équipement mais plus nombreux à anticiper une hausse des horaires ou des effectifs.

Un peu moins d’entreprises signalent avoir réduit leur endettement à moyen-long terme
Moins d’industriels signalent que l’endettement à moyen-long terme a diminué au cours du semestre écoulé. En revanche, ils sont plus nombreux à estimer que l’encours de crédit à court terme a baissé. De plus, les industriels jugent que leurs fonds propres d’origine externe ont augmenté et qu’ils ont moins recours aux billets de trésorerie qu’au semestre précédent.

Et pour l’industries agroalimentaires…
Au second semestre 2015, dans l’agroalimentaire, le solde d’opinion sur la situation de trésorerie fléchit et frôle
sa moyenne ; à l’inverse, celui sur les résultats d’exploitation, déjà nettement supérieur à la normale, continue de progresser. Les industriels du secteur sont bien plus optimistes en décembre qu’en juin 2015 sur l’évolution de leur trésorerie pour le semestre à venir.

terorerie industrie

Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour