Carrefour Un combat pour la libertél

Selon LSA : Carrefour repasse son code de conduite [et échoue à 9/10e]

26/12/2010 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire
Logo LSA

Lecture sans arrière-pensée

Dans sa « newsletter quotidienne » du 24 décembre 2010, la rédaction de LSA nous informe que Carrefour a « présenté, en interne, lors du comité de groupe qui s’est déroulé le 8 décembre dernier, son projet de code de conduite professionnelle. Dix points essentiels à respecter sont ainsi présentés, tous, il faut bien l’avouer, semblant couler de source. » [Source : LSA]

Les 10 points repris par le magazine sont :
1 – respecter strictement la légalité [comment faire autrement !]
2 – contribuer à un environnement de travail sûr et sain [merci au syndicat qui « grogne » comme le dit la presse bien attentionnée]
3 – s’engager pour la diversité et des conditions de travail respectueuses [Difficile de ne pas faire le lien avec les grèves toutefois]
4 – garantir la confidentialité [ça, c’est pour Léonin et le choix de l’agence de communication]
5 – éviter les conflits d’intérêts [On veut parler des liens avec de gros fournisseurs ?]
6 – refuser toute forme de corruption [on peut pas dire merci, il faudrait des noms : c’est dommage hein !]
7 – développer des pratiques commerciales loyales et transparentes [merci l’Asie]
8 – fournir un reporting fiable et fidèle [veulent-ils remercier le Brésil ou le dénoncer ici ?]
9 – être l’ambassadeur de la marque Carrefour [là, on peut pas dire merci à Nestlé tout de même !]

Avec LSA, toute l’actualité dé-ménage !
Il ne s’agit évidemment pas ici que de « conceptions très généralistes », comme l’évoque l’article de LSA, mais bien d’humour marchand comme la direction de l’enseigne sait si bien le faire actuellement.
En simple observateur du secteur, nous remarquons tout de même qu’il manque à cet article de réflexion, une règle sur les 10 points promis. S’agit-il d’une promotion ?
Comme la presse préfère parler des clientes qui glissent sur des salades écrasées, à croire qu’elle préfère nous détourner l’attention, nous proposons donc à la direction Carrefour pour compléter ses 10 commandements par la règle suivante :
– respecter l’enseigne et ce qui faisait sa gloire [comme ça… on n’oublie personne à la direction générale !]

Les français veulent des grandes surfaces plus humaines

Tagged , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour