Carrefour Un combat pour la libertél

Sommes-nous au siècle des lumières ?

27/11/2010 par Soulabail rubrique Actualité retail - 3 Commentaires

Totem du centre commercial La Ville du Bois (Essonne – France), 24 novembre, 6h30

Depuis les vitrines illuminées à l’électricité par Jules Jaluzot, fondateur des magasins Printemps et ancien du magasin de M. Aristide Boucicaud – Le Bon Marché -, l’on sait que la lumière attire les papillons de nuit. Cela a tellement marqué l’esprit collectif que, cette année encore, vous verrez au journal de 20h00 le 31 décembre au soir les vitrines féériques des grands magasins.

Les clients de ces magasins ne sont plus guidés par des lumières
Les magasins Carrefour, sans vitrines, ne pouvaient toutefois oublier cette règle de base. Néons dehors, néons encore.
Aujourd’hui :
– l’enseigne manquent-elle de jus ?
– n’y a-t-il plus de lumières au-dessus ?
A force de pédaler, le courant devait pourtant passer !

Le même totem du Carrefour La Ville du Bois, côté verso cette fois

L’enseigne Carrefour est reprise sur le centre commercial lui-même, c’est normal on appelle cela la locomotive, celle-ci fait « pfffffffit »

Changeons, changeons puis tout change, appelons à présent cette enseigne « Cefour »

On dit « merci » à La Ville du Bois

Le plus étonnant sera de vérifier le temps qu’il faudra pour que la direction s’en aperçoive…
« Carrefour dit qu’il veut ré enchanter l’hypermarché mais c’est Carrefour qu’il faut ré enchanter », dixit Michel, fils Edouard Leclerc dans Le Monde du 9 novembre 2010.

Tagged , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour