Carrefour Un combat pour la libertél

Top Office : un retailer qui progresse grâce aux start-up

21/04/2017 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Raphaël Vanneste, le CEO de Top Office a bien compris que le web a révolutionné les comportements de consommation obligeant les retailer à réinventer leur modèle. Pour faire face à ce nouvel enjeu le spécialiste des fournitures et du matériel de bureau a décidé de développer un écosystème de start-up partenaires lui permettant d’innover sa relation client tout en renforçant son offre de services. Tour d’horizon d’un dispositif d’ores et déjà très performant.

Les start-up au cœur de la relation

Pour tirer le meilleur parti de cette collaboration, l’enseigne a intégré les start-up au cœur de son organisation où elles jouent deux rôles majeurs : enrichir les solutions à destination des clients, d’une part, et contribuer au renouveau de Top Office pour faire évoluer avec agilité l’organisation, d’autre part. Top Office joue alors un rôle double : utilisateur et prescripteur à la fois.

L’enseigne souhaite accompagner de façon significative la croissance de ces jeunes entreprises et ainsi favoriser l’entreprenariat, en capitalisant sur leur valeur ajoutée tout en étant à l’écoute des besoins particuliers de ces structures en mouvement permanent.

« Nous souhaitons créer un système vertueux au sein duquel les start-up jouent un rôle prépondérant. Cette intégration est un véritable défi pour nous, acteur du retail qui doit apprendre à travailler avec plus flexibilité et d’agilité. C’est une véritable mutation qui s’effectue à leurs côtés et une profonde relation de confiance qui s’installe. Mais ces start-up insufflent une telle énergie que nous nous devons pour elles de nous dépasser. Contribuer à leur réussite en étant client et fournisseur est notre plus grande satisfaction » explique Raphaël Vanneste, Directeur Général de l’enseigne.

start-up Raphaël Vanneste CEO Top Office

Premiers retours d’expérience positifs

Top Office souhaite rendre accessible des solutions innovantes souvent trop chères pour des TPE, PME ou indépendants. Et les premiers retours d’expérience sont très positifs, à l’image de Cliple, jeune start-up qui développe une solution inédite qui vise à rendre accessible la vidéo professionnelle pour les petites entreprises et faciliter la vie des grandes, de Creads première plateforme de création graphique en ligne, ou encore de Colisweb qui propose des solutions de livraison répondant aux nouvelles attentes des clients du retail.

« Notre partenariat avec une entreprise comme Top Office est un véritable levier de business et de développement pour nous. Nous proposons un service de livraison unique qui traite aussi bien l’urgence que le besoin de précision. Les avantages sont bien sur la rapidité, la précision mais aussi le niveau d’information transmis à l’utilisateur et son taux de succès. Avec plus de 99% des livraisons réussies au premier passage et une chaine de notifications complète pour l’utilisateur, la réactivité du service est très forte et l’attente du client minime. » explique Rémi Lengaigne, Co-founder Colisweb

Top Office

Tagged , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

20e Colloque Etienne Thil 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour