Carrefour Un combat pour la libertél

Travailler chez Carrefour, le pouvoir partagé

26/03/2016 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Cela va rappeler des choses au service juridique de Carrefour… mais cette fois, on vous l’assure, c’est pas nous ;-)
Nous avons vu passer cela sur la toile, d’un ami qui est fier lui aussi de cette entreprise et pour qui l’attachement était historiquement élevé et évidemment la fierté de travailler chez Carrefour évoque quelque chose.

Fier de travailler chez Carrefour, toujours

Voici donc un t-shirt qui rappelle aussi que le premier pouvoir lorsque l’on travaille chez Carrefour, c’est d’abord d’appliquer Les Politiques. On y retrouve d’ailleurs que le pouvoir se partage… à deux niveaux.

vetement carrefour travailler chez Carrefour

Pour ceux qui souhaitent se procurer le t-shirt https://www.threadmeup.com/movements/carrefour-homme#/ Ensuite, il restera une poche dans le pantalon pour y loger Les Politiques…

Décentraliser les responsabilités, c’est le vrai pouvoir

« Les femmes et les hommes de Carrefour agissent dans le même cadre de décentralisation et de responsabilisation :

  • un pouvoir réel est attaché à chaque poste,
  • la correspondance entre le pouvoir social et le pouvoir économique est un principe de base,
  • les décisions se prennent après concertation des deux niveaux hiérarchiques concernés.

Le dialogue et la décision prise à deux niveaux hiérarchiques ne diminuent pas la responsabilité individuelle mais éclairent l’importance des risques que chacun assume. Un responsable hiérarchique, exemplaire dans son attitude, soutien et facilite les initiatives des femmes et des hommes de Carrefour, dont il a la responsabilité, en fonction de leurs attributions.

Les « postes complets », c’est-à-dire incluant les différents aspects du métier du commerce, sont un moyen privilégié de motivation des équipes et de réponse spécifique aux besoins locaux. »

C’est pour cela qu’il est aussi important de savoir lorsque l’on décide de travailler chez Carrefour c’est que que « La délégation des responsabilités plutôt que des seules tâches est la règle. Le contrôle est l’exception. » C’est ainsi que l’entreprise avait fait la force du lien qui unissait ses dirigeants-fondateurs avec l’ensemble du personne, car on se souviendra que « Travailler chez Carrefour, c’est aussi le pouvoir partagER« .

Les politiques carrefour

Tagged , , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour