Carrefour Un combat pour la libertél

Troc.com, l’occasion d’une nouvelle expérience

04/07/2013 par Soulabail rubrique Actualité retail - 2 Commentaires

troc.comLes magasins Troc.com proposent une nouvelle expérience de consommation, inédite dans le monde de l’occasion, en rénovant leur concept. Annoncés en 2011, les premiers résultats sont probants… L’aventure se poursuit donc dans l’ensemble des magasins du réseau.

La mutation du marché de l’occasion
Le marché de l’occasion et des dépôt-vente a été stable pendant très longtemps. Avec l’arrivée d’internet et la forte demande de concept cash, ce marché a procédé à une mutation en profondeur, lui permettant de devenir aujourd’hui incontournable pour une large partie de la population.
Cantonné auparavant à un achat de nécessité et aux petits budgets, le marché de l’occasion est aujourd’hui un achat malin revêtant tour à tour un bénéfice financier, émotionnel, éthique ou pratique.
Pour accompagner ces mutations, Troc.com a réussi avec succès son passage au e-commerce, alliant web store et magasins physiques : les magasins accueillent25 millions de visiteurs par an et le site www.troc.com4,6 millions de visiteurs uniques !
Si internet permet une expérience de consommation rapide et simplifiée, cette pratique omet l’aspect émotionnel, le contact et la flânerie souvent indissociables au marché de l’occasion. Pour satisfaire le plus grand nombre, Troc.com a su allier intelligemment ces deux modes de consommation.

La clarté et la visibilité
En magasin, l’attitude des clients est motivée par d’autres facteurs que le prix. Afin de rendre plus plaisante la venue sur le point de venteTroc.com avait fait évoluer son concept en proposant des univers et un esprit « Shop in shop » permettant de repositionner le magasin comme un lieu de vie alliant démarche rationnelle (clarté de l’offre, image et prix) et démarche émotionnelle (plaisir d’achat).
Retraçant les différentes pièces et lieux d’une maison, les magasins Troc.com s’organisent autour d’univers : meubles d’appoints, musique, brocante, cuisines, culture, salon…
Cette création d’univers permet au consommateur de s’approprier un univers à reproduire chez soi, de retourner vers un commerce de proximité où le contact est primordial et qu’internet ne peut offrir… L’alliance du concret et du service, des magasins physiques et d’internet, de l’occasion et du neuf, toujours au service du consommateur…

L’heure du premier bilan
D’abord implanté dans le magasin pilote de Toulon dès 2012, le concept y a fait ses preuves. Permettant d’augmenter les ventes et les marges du franchisé, il a apporté également de meilleures conditions de ventes en séparant plus précisément les acheteurs des vendeurs. Pour preuve de ce succès, le concept est aujourd’hui implanté dans l’ensemble du réseau.

A propos de Troc.com
Troc.com, anciennement Troc de l’Ile, est le premier réseau européen de dépôt vente et d’achat cash de particulier à particulier. Avec plus de 150 magasins, Troc.com vend, pour le compte de déposants, tous les articles de la maison, des loisirs et du sport et offre aux consommateurs un choix d’objets d’occasion de qualité, au prix le plus juste. Troc.com propose également des services à domicile d’estimation gratuite et organise l’enlèvement de meubles.
Venir chez Troc.com, c’est bénéficier de 30 ans d’expérience, tout en profitant d’une offre répondant aux besoins de chacun. Mais Troc.com, c’est aussi un site internet, www.troc.com, qui référence plus de 300 000 articles, et une application mobile pour Iphone et Androïd.


Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.