Carrefour Un combat pour la libertél

Un commerce contre toute attente… des peuples

02/01/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Stimulus packageLes plus grands commerçants étaient les banquiers dit-on. Attention, leur dieu – comme pour tous les commerçants – se prénomme Hermès ou Mercure, le dieux du voyage, le dieu du commerce et le dieu des voleurs… si l’on y prend garde !

L’empereur est déjà là…
En l’an 33 de l’air chrétienne, « crise financière à Rome, due à des mesures maladroites, à la baisse du prix des terres, au renchérissement du crédit. Elle conduit à un manque de numéraire aggravé par une crise de confiance et la spéculation. Elle touche des sénateurs, des chevaliers et de riches affranchis. De riches familles aristocratiques sont ruinées. L’empereur Tibère est contraint de créer un fond d’intervention de 100 millions de sesterces permettant d’emprunter pendant trois ans sans intérêts. »
Cela vous rappelle quelque chose ? Juste une coïncidence… Oderint, dum probent.


Hyperinflation : crise financière 2008… par masterjuh


L’Arnaque de l’inflation : Pourquoi perdez-vous… par rCk-

Tagged

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour