Carrefour Un combat pour la libertél

Voici le Leclerc des boîtes de nuit

10/01/2015 par Soulabail rubrique Humour - 0 Commentaire

« Il s’appelle Pierre Dessau ». Nous sommes alors le 22 décembre 1959. Un article de la presse parisienne, publie un article sur une personne fraîchement convertie aux principes d’Edouard Leclerc. Seul hic : il décide de les appliquer dans le domaine des boites de nuit !

L’illumination à soudain jailli
« L’illumination à soudain jailli, nous précise-t-il. J’ai compris qu’il fallait que je poursuive l’œuvre de Leclerc. Ce qu’il a fait pour les ménagères, je dois le faire pour les gens du monde odieusement rançonnés dans les boîtes de nuit. »
Le journaliste – Yvan Audouard – demande ; « Quelle sera votre première tête de pont”, réponse de l’intéressé : “L’Epi-Club : puisque l’établissement comporte une épicerie. » [sic]
Comme quoi, la vocation et l’illumination, n’amène pas toujours dans la voix du salut commercial…

EPSON MFP image

Tagged ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour