Carrefour Un combat pour la libertél

Xavier Kemlin – Carrefour : 10e jours ce mercredi

Xavier Kemlin face a Carrefour

Xavier Kemlin face à Carrefour (photo du 26 sept.)

La presse continue à faire écho au combat que Xavier Kemlin.

Presse étrangère
Le temps (27 sept.) « Grève de la faim devant Carrefour »

Presse nationale
Le Monde (27 sept.) « Un don Quichotte à l’assaut de Carrefour »
Le Figaro (27 sept.) « La grève de la faim comme dernier recours »

Xavier Kemlin, pour la publication LSA du 26 septembre, dans son article « Carrefour : huit jours que l’actionnaire Xavier Kemlin ne s’alimente plus » nous a contacté pour nous demander de faire connaître sa pensée suite à cette lecture. Il nous fait donc savoir d’un ton ferme par téléphone : « Au lieu de recopier les informations communiquées par le groupe sans vérification auprès des intéressés, j’aurais souhaité qu’une personne de la rédaction puisse prendre contact par téléphone, ou mieux venir me rencontrer pour m’écouter. Cela permettrait de ne pas raconter autant d’inexactitudes. » Il ajoute, à propos de la phrase précisant que Carrefour dit “regretter cette situation et espère un dénouement rapide” : « En 10 jours sur place, je n’ai vu aucun cadre de cette société. Seul un employé du Comex est venu, a confirmé mes dires et m’a apporté son soutien. »

Nous espérons pour notre part, alors que Xavier Kemlin n’avait mis personne dans la confidence avant de débuter son action en dehors du conseil d’administration, qu’une issue très rapide puisse être trouvée à cette situation qui ne peut durer – autant pour l’entreprise que pour Xavier Kemlin lui-même – et qu’un dialogue réel puisse s’engager entre les interlocuteurs en ce sens.

Par ailleurs, selon Reuters, avec les hypermarchés Carrefour en baisse de 30 points de part de marché entre le 8 août et le 4 septembre : « Le recul de la part de marché de Carrefour est d’autant plus décevant que le groupe bénéficiait d’une base de comparaison favorable. Le groupe avait expliqué, il y a quelques mois, avoir “raté” la rentrée des classes de septembre 2010. Cette baisse illustre, selon les analystes de Espirito Santo, “un problème de perception par les consommateurs toujours non résolu”. Ils s’interrogent aussi sur les chances de redressement des résultats de Carrefour attendu par le consensus des analystes (avec un résultat opérationnel courant en hausse de 5%, après une chute annoncée de 15% en 2011). »
Il ne reste finalement qu’à saluer la reprise boursière de plus de 6% ce jour à 16.76 €, que tout le monde espère durablement, valorisant l’entreprise actuellement à 11 milliards, ce qui est pourtant encore une anomalie fortement marquée dans ce marché financier tourmenté que nous avions déjà relevé et qui s’explique en partie selon nous de manière mécanique.

Pour CLV, que nous ne connaissons pas et qui souhaite faire passer une information pour nous éclairer, difficile de répondre sans vos coordonnées. Merci.

Xavier Kemlin Le monde


Tagged , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.