Carrefour Planet : le luxe des marques à l'heure de l'austérité, l'anticonsumérisme

Carrefour val de loireRBS, The Royal Bank of Scotland (une banque qui est une habituée de la faillite…), a abaissé de « conserver » à « vendre » sa recommandation sur Carrefour, tout en ramenant de 17 à 16 euros son objectif de cours. Le bureau d’études serait en effet préoccupé par l’exposition du groupe à l’Europe de l’Ouest, à l’heure de l’austérité et d’une croissance molle… Pendant ce temps, les ouvertures sur de faux concepts se poursuivent en dépit de toute logique…

Laisser un commentaire