Comeos satisfaite de la conversion du travail d’étudiant en heures

Le conseil des ministres Belge a décidé que les étudiants seraient autorisés à partir du 1er janvier 2017 à travailler 475 heures par an au lieu de 50 jours. Comeos, la fédération du commerce et des services, accueille avec satisfaction cette décision. « Les étudiants sont très importants pour le commerce. Pendant les vacances, ils remplacent des collaborateurs qui peuvent ainsi prendre leurs congés. Ils soulagent également le personnel lors des périodes fort chargées, comme les fêtes de fin d’année ou les soldes », explique Dominique Michel, CEO de Comeos.

Le nouveau régime offre plus de flexibilité pour le travail d’étudiants

« À l’heure actuelle, les étudiants peuvent travailler maximum 50 jours par an à un taux de cotisations sociales réduit. Un étudiant qui vient prêter renfort dans un magasin pendant 4 heures écoule donc une journée entière. Grâce au nouveau régime, ce ne sera plus le cas. Seul le temps qu’il aura effectivement travaillé comptera, c’est-à-dire 4 heures », indique Michel. « Cela signifie qu’un commerçant pourra recourir à des étudiants de manière plus flexible lorsque cela s’avère nécessaire, par exemple aux moments de grande affluence. »

comeos

Laisser un commentaire