Les statistiques sur la pauvreté : un sujet de controverse

pauvreté IdiesLa pauvreté a-t-elle baissé ou augmenté ces dernières années ? Selon un rapport du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, rendu publique le 19 octobre, le taux de pauvreté est passé de 13,1 % en 2006 à 11,8 % en 2009. Ce qui peut paraître surprenant dans un contexte de crise et d’explosion du chômage. Cette baisse est d’autant plus déroutante qu’en août dernier, l’Insee a fait le constat inverse : selon l’Institut, la pauvreté a augmenté de 13,1 % à 13,5 % de la population entre 2006 et 2009. Qui croire ? Ces deux sources ne mesurent pas la même chose : le gouvernement s’appuie sur un taux de pauvreté ancré dans le temps tandis que l’Insee privilégie une mesure relative de la pauvreté. Quel est l’indicateur le plus pertinent ?

Un facteur à prendre en compte par la distribution
Pour vous aider à comprendre les enjeux de ce débat, l’Idies a récemment publié une note intitulée « Les statistiques sur la pauvreté : un sujet de controverse », rédigée par Didier Gélot, spécialiste du sujet et secrétaire général de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale. Un tour d’horizon qui décrypte les avantages et les faiblesses des différents indicateurs utilisés par l’appareil statistique.

A télécharger gratuitement sur le site de l’Idies

Laisser un commentaire