Un commerçant est un acheteur pour ses clients

… et non un vendeur pour ses fournisseurs.
On comprends mieux pourquoi la liberté n’était pas un vain mot dans la bouche de la direction générale de Carrefour lorsqu’est sont lancés les produits libres en 1976. Le livre reprend cette idée éternelle en développant les différents arguments de la relation producteurs-distributeurs.
On peut d’ailleurs illustrer cette stratégie au travers du lancement qu’avait réalisé Carrefour, en 1979, sur l’indice des économies.

Deux exemples actuels différents :

Les poulets des supermarchés
Source nature-boy-79

Le lait Mensonges et propagande 1/2
source : nature-boy-79

Laisser un commentaire